Couverture du journal du 12/04/2024 Le nouveau magazine

Au Musée des beaux-arts de Rennes, le secret d’une momie de chat révélé

Le « Secret de Bastet » est né du souhait d’enrichir la muséographie de la section Egyptologie du Musée des beaux-arts de Rennes par un dispositif muséographique de réalité virtuelle. Le musée conserve une momie de chat déposée par le Musée du Louvre en 1923.

©DR

Cette momie de chat remonte à la Basse époque ptolémaïque (entre 722 et 30 avant J.-C.). Dans l’Egypte ancienne, certains animaux sont considérés comme la représentation terrestre des divinités : le faucon incarne Horus, le guide des morts dans l’au-delà ; le chacal, Anubis, le patron des embaumeurs ; le chat, Bastet, la déesse du foyer.

Les momies de chats

Assimilées à des ex-voto, les momies de chats simulent l’incarnation de la déesse. Leur production en masse, signe de la piété populaire, faisait des temples de véritables usines à momies : élevage, abattage, momification. Le rituel comptant plus que la présence physique du corps, les prêtres recouraient à des préparations moins élaborées, impossibles à déceler de visu.

En 2015, l’université de Manchester dévoilait les résultats de l’étude radiographique d’un corpus de momies égyptiennes animales : les unes contenant le corps complet, d’autres une accumulation d’ossements, les dernières vides ! Fort de ce constat, le musée de Rennes faisait réaliser  en 2017 une radiographie  de sa momie dans un cabinet vétérinaire. Diagnostic : une accumulation d’ossements de félins et une lacune au niveau de la tête. En 2018, la momie était intégrée au projet de recherche Introspect porté par l’INSA de Rennes.  La technique de la tomodensitométrie (scanner à rayon X) a restitué des images permettant une reproduction transparente en 3D à l’échelle 1 exposée dans les salles d’égyptologie.

Equipé d’un casque, le visiteur est convié à une expérience de réalité virtuelle en deux temps : exploration de la momie et analyse des résultats. Les bandelettes de lin dissimulent les membres de trois félins distincts. A l’emplacement du crâne, une pelote de fibre végétale. Une manière pédagogique et ludique d’inviter le visiteur dans les arcanes de la recherche scientifique et archéologique avant de contempler la véritable momie  !

 

Musée des beaux-arts de Rennes, 20 quai Emile Zola à Rennes.
Proposée gratuitement le mercredi après-midi, l’expérience dure 5 minutes.
Réservation par mail : mba-reservations@ville-rennes.fr