Couverture du journal du 18/09/2020 Consulter le journal

Élargir les terrasses sur l’espace public ?

Photo prise avant le confinement

Une proposition pour sauver les bars et restaurants

Les rues et places transformées en grandes terrasses, voilà une idée qui germe et fait sa place chez les élus, pour permettre aux cafés et restaurants de moindres pertes au moment de la reprise éventuelle en juin. UMIH35, CCI35 et mairie de Rennes travaillent ensemble à cette possibilité.

  • Débat et délibération lors du Conseil Municipal de Rennes lundi 18 mai

Sans encore connaître la réglementation qui va s’appliquer lors de la reprise de l’activité – ni quand elle se fera pour le secteur du CHR… – il y aura ce principe de distanciation, inéluctable : des distances de sécurité entre les tables de 1,5 à 2 mètres pourraient être préconisées. Mathématiquement, c’est une perte de 66 % de places assises dans les établissements. Une amputation de deux tiers de l’activité.
Le risque est simplement de voir de nombreux établissements déposer le bilan au fil des six prochains mois.

Pour pallier ce manque, les bars, bistrots, cafés et restaurants pourraient élargir leurs emplacements sur l’espace public, de manière tout à fait exceptionnelle et temporaire ? La proposition est soutenue par l’UMIH35 et la CCI35 et sera débattue lors du conseil municipal de Rennes le lundi 18 mai.

Véritable bombe à retardement

Gel des crédits, factures différées, loyers décalés, si les professionnels ont été allégés pendant cette période d’inactivité, il ne s’agit pas d’aides mais bien de crédits.

Photo prise avant le confinement

C’est une bombe à retardement pour les professionnels, lorsqu’ils devront payer la facture globale.
Les salariés de la restauration vont être grandement impactés, la masse salariale représente en moyenne, 35 à 40 % du chiffre d’affaires des restaurants.

La balle est dans le camp des mairies

La mairie de Rennes a déjà annoncé le 23 mars dernier suspendre les loyers, charges et taxes perçus directement par les deux collectivités, comme les droits de terrasse. Si cet accord de principe est acté sur l’élargissement des terrasses, la mise en place sera bien plus complexe, et au cas par cas. Certains établissements auront plus de facilité a élargir cet espace sur une place, que d’autre sur un trottoir…
D’autres mairies vont s’emparer aussi de cette possibilité d’offrir des espaces extérieurs plébiscités et sécurisés pour les concitoyens, et des moyens de survie pour les commerçants.

7Jours N°5020 _ 14 mai 2020