Couverture du journal du 27/11/2020 Consulter le journal

LE COURS DES LICES : Une page se tourne !

Clap de fin pour Anne et Jacques Faby le 31 janvier 2020

A la tête du Cours des Lices depuis près de onze ans, Anne et Jacques FABY passent la main. Après douze années passées au Four à Ban rue Saint-Melaine et presqu’autant Place des Lices, ce couple de restaurateurs bien connus sur Rennes et la région a décidé de raccrocher. Le 31 janvier prochain, ils laisseront les clés de leur établissement à un nouvel occupant : le Chawp Shop, un restaurant thaïlandais.

« Pas question pour autant de prendre notre retraite » prévient d’emblée Anne FABY. « Mais après 25 années d’intense activité, nous aspirons à un peu de repos avant de repartir pour de nouvelles aventures ».

Formé chez Guy Martin et Alain Ducasse, deux grands noms de la gastronomie, Jacques FABY est aujourd’hui un chef connu et reconnu dans la région. Ce maître cuisinier, qui a longtemps frôlé les étoiles à l’époque du Four à ban, se consacre aujourd’hui à ce qu’il aime : une cuisine sans prise de tête et sans bla-bla. « Je rêve d’un petit bistro de bord de mer avec des produits du marché et des assiettes conviviales ». Un peu comme la carte du samedi midi au Cours des Lices, très appréciée par les habitués.
« Il n’en reste pas moins que son lièvre à la royale, l’une de ses spécialités, va nous manquer, tout comme ses sauces dont il a le secret » avouait voilà quelques jours encore un ancien chef étoilé, familier des lieux, qui regrette un peu ce départ.

Du côté des intéressés pourtant, pas de regrets.

« Voilà plusieurs mois que nous songions à passer la main. Une opportunité s’est présentée et nous l’avons saisie » confie Anne FABY non sans un petit pincement au cœur en pensant à sa petite équipe de salariés (tous repris par les nouveaux propriétaires) et surtout à ses clients, devenus, pour beaucoup, des amis. « J’ai éprouvé beaucoup de plaisir avec eux dans cette maison et je tiens vraiment à les remercier pour tous ces bons moments passés ensemble ».

La fierté d’Anne FABY durant toutes ces années : avoir formé de nombreux jeunes qui ont, par la suite, fait de belles carrières dans le métier.
Discrète sur ses futurs projets, cette Nord finistérienne à l’accent bien trempé, ne manque pas de ressources. « J’ai fait mes premières armes dans la promotion immobilière et la restauration est mon troisième métier. Un métier que j’ai appris au fil des ans mais que j’apprécie beaucoup et qui m’a ouvert de nouveaux horizons, notamment dans le domaine du vin ».

Au contact de son ami Yannick LE GUEN, ancien sommelier chez des chefs étoilés, Anne FABY s’est, il est vrai, découverte une véritable passion pour les vignobles et ces « petits vins de pays » d’excellente qualité, qu’elle se plait à faire découvrir à ses clients.

Mais les temps et les habitudes changent. En un quart de siècle, le métier est devenu plus compliqué. Ne serait-ce qu’au niveau des réservations, beaucoup plus délicates à gérer avec des clients qui ne viennent pas mais oublient de prévenir. « Et ça » reconnaissent d’une même voix Jacques et Anne FABY « c’est de plus en plus difficile à vivre. Dans ce contexte une petite pause est la bienvenue. Nous disons bien une petite pause ».

Alors à très vite !