Couverture du journal du 27/11/2020 Consulter le journal

Le palmarès de la 34 e édition des Oscars d’Ille-et-vilaine

C’est à Janzé devant une salle comble que les entreprises Breizh café, CCPA, Ariadnext et Famileo se sont vu remettre la statuette tant convoitée. La startup Senext a gagné le cœur du public à l’applaudimètre et l’association le Ciné Manivel celui du Jury. Une belle soirée sous l’oeil bienveillant de la marraine de cérémonie Véronique Anatole-Touzet, directrice générale du CHU de Rennes.

700 personnes étaient présentes ce 13 février au Gentieg à Janzé pour assister à la consécration d’entreprises bretilliennes remarquables pour leur innovation, leur croissance, leur développement durable ou leur excellence dans le développement durable ou l’innovation sociale. Pour Jean-Yves Carillet, directeur général du Crédit agricole d’Ille-et-Vilaine et président de l’association des Oscars, il s’agit avec cette célébration de « mettre en lumière, donner de la fierté, donner envie ».

Et les lauréats sont…

Catégorie « Croissance »

C’est Breizh Café qui se distingue avec un chiffre d’affaires de 12 millions d’euros, triplé depuis 2016. Le breton Bertrand Larcher est à l’origine de ce concept qui a popularisé les crêpes jusqu’au Japon, berceau de l’entreprise puisqu’il y installe sa première crêperie en 1996. Aujourd’hui, l’enseigne est présente sur le territoire nippon et en France. Elle emploie 140 personnes au sein de 12 crêperies dans l’hexagone dont 5 à Paris et 90 personnes dans 10 établissements au Japon. En 2020, Bertrand Larcher prévoit d’ouvrir deux nouvelles crêperies, à Fougère et à Paris. Les projets ? La création d’une cuvée de cidre Breizh Café et la production de légumes bio.

Bertrand Larcher, fondateur de Breizh Café reçoit son prix du nouveau président du MEDEF et actuel président de l’UE35 Hervé Kermarrec.

Catégorie « Développement à l’international »

Le groupe janzéen CCPA, expert en nutrition et santé animales depuis plus de 50 ans emporte la statuette. Leader sur le marché, CCPA travaille avec de nombreux partenaires de recherche en France et à l’international. Via ses 12 filiales, il rayonne dans plus de 40 pays, en Europe, Afrique, Asie et Amérique Latine. Le groupe compte 370 collaborateurs, dont 130 à l’étranger et réalise 163 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 70 % à l’export.

Jean Dano, président et Erwan Gilet, directeur de CCPA reçoivent le prix des mains de Olivier Auffray président du Crédit agricole Ille-et-Vilaine .

Catégorie « Innovation et transformation »

C’est la pépite rennaise Ariadnext qui remporte le prix. Guillaume Despagne et Marc Norlain ont créé l’entreprise en 2010. Ariadnext permet l’identification d’identité dans des secteurs très réglementés comme les institutions financières, les télécoms ou encore les jeux en ligne. Elle rassemble aujourd’hui 70 experts et affiche une belle croissance de 40 % par an pour atteindre un chiffre d’affaires en 2019 de 6 millions d’euros. Ariadnext annonce 50 recrutements en 2020.

Guillaume Despagne CEO et cofondateur de Ariadnext reçoit le prix des mains de Stéphane Kerdat président de l’ordre des experts-comptables de Bretagne.

Catégorie « Développement durable et innovation sociale »

La gazette familiale malouine qui connecte les générations décroche le prix. Cet « Instagram papier » est un journal personnalisé pour partager souvenirs et anecdotes avec ses proches. Les membres du cercle familial envoient leurs messages via un mobile ou un ordinateur. Les messages sont ensuite automatiquement mis en page et imprimés sous la forme d’un journal papier personnalisé. La gazette créée par Tanguy de Gélis et Armel de Lesquen, compte aujourd’hui 70 000 familles abonnées, 450 000 utilisateurs, plus de 1 000 établissements partenaires (maisons de retraite, EHPAD…), 25 collaborateurs à Saint-Malo et une antenne à Barcelone. L’entreprise prévoit 5 embauches en 2020.

 

Prix du Jury

Cela faisait 5 ans que ce prix n’avait pas été décerné. C’est le très actif cinéma associatif de Redon, le Ciné Manivel qui a été honoré du prix. Créé en 1986, il est aujourd’hui porté par un collectif de plus de 150 adhérents et une équipe professionnelle de 20 salariés. Il dispose de 7 salles et le prix du ticket moyen est au tarif très abordable de 5,40 euros. Le cinéma a enregistré l’an dernier 240 000 entrées. Aucune autre ville française de moins de 10 000 habitants ne dispose d’un tel équipement.

Les fondateurs de Famileo, Tanguy de Gélis et Armel de Lesquen, reçoivent le prix des mains de Jean-Luc Chenut président du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine.

Prix de l’Académie des Oscars

Sur 78 dossiers étudiés, 3 startups ont été retenues par le Jury pour venir pitcher* 3 minutes devant le public des Oscars. La victoire s’est faite à l’applaudimètre, certes un peu approximatif, mais tout de même validé dans la bonne humeur par une salle très enthousiaste sur les 3 candidats. Étaient donc en compétition Pauline Cardot et sa « valise », application dédiée à l’organisation de voyage ; Stéphanie Maros et « Senext » solution permettant aux retraités de travailler en renfort ponctuel dans les entreprises; Aloïs Deniel et « Jinto » solution collaborative dédiée à l’organisation d’évènements.

C’est Stéphanie Maros qui remporte le prix de l’Académie des Oscars pour sa solution Senext.

Stéphanie Maros, fondatrice de Senext , reçoit le prix des mains de Eric Challan-Belval président de l’Académie des Oscars et Jérôme Tré-Hardy président du Poool.

 

Les pitchs en vidéo

Pitch Stéphanie Maros pour « Senext »

https://youtu.be/XOoTneQJlls

Pitch  Aloïs Deniel pour « Jinto »

https://youtu.be/qgxHH_CKfc8

Pitch Pauline Cardot pour sa « valise »

https://youtu.be/nijmQf09Nys

DE FUTURS PARTENARIATS AVEC LE CHU DE RENNES ?

Lors de la cérémonie, la « Grand témoin de la soirée » et directrice générale du CHU de Rennes, Véronique Anatole-Touzet a marqué son intérêt pour 3 entreprises avec qui elle imagine déjà des partenariats. Il s’agit de Famileo et sa gazette intergénérationnelle, Ariadnext avec sa capacité d’identification à distance, et Breizh Café.