Couverture du journal du 18/09/2020 Consulter le journal

Rennes : masque obligatoire dans les zones à forte fréquentation

Depuis samedi 8 août à minuit, porter un masque devient obligatoire à Rennes dans les lieux les plus fréquentés comme le centre-ville, le mail François Mitterrand ou encore les marchés. Une décision prise par la préfecture, en lien avec l’Agence Régionale de Santé et la ville de Rennes. Elle vise à ralentir la progression du Covid-19, en hausse dans le département.

Le vendredi 7 août, la Bretagne affichait 103 nouveaux cas positifs au COVID-19 dont 46 en Ille-et-Vilaine. Des chiffres en hausse depuis juillet.

Afin de « briser les chaines de contamination », certaines communes du département ont choisi d’imposer le port du masque dans les zones à forte fréquentation. C’est le cas de Rennes jusqu’au 31 août inclus.

Les zones concernées se situent :

• Au centre-ville : dans le secteur délimité par le quai Saint-Cast, le boulevard de Chézy, la rue Lagraverend, la rue de l’Hôtel-Dieu, la rue Lesage, la rue du Général Guillaudot, le Contour de la Motte, la rue Gambetta, l’avenue Janvier, le boulevard de la Liberté, la place de Bretagne, la place Maréchal Foch.

• Sur le mail François Mitterrand et les quais de la Vilaine (Saint-Cyr), le jardin de la Confluence

• Dans le parc Saint-Cyr

• Aux plages de Baud-Chardonnet et terrasses Vertugadin

• Sur tous les marchés de Rennes et d’Ille-et-Vilaine

Uniquement les samedis et dimanches

• Aux étangs d’Apigné

Cette mesure est valable pour toutes les personnes de plus de 11 ans. En cas de non-port du masque dans les espaces où le décret s’applique, le contrevenant s’expose à une amende de 135 euros augmentée à 1500 euros en cas de récidive.

Le plan d’action pour freiner la propagation du virus en Ille-et-Vilaine

Le port du masque dans les villes de Rennes, Saint-Malo, Cancale et Vitré, intègre le plan d’action présenté le 7 août dernier par Cécile Guyader, préfète déléguée pour la défense et la sécurité de la zone Ouest, et Stéphane Mulliez, directeur général de l’ARS Bretagne. Le port du masque est également rendu obligatoire dans l’ensemble des marchés de plein air, des salons et foires en extérieur, des braderies et des brocantes du département.

À St-Malo Intra-muros le port du masque est obligatoire depuis le 31 juillet et jusqu’au 30 août.

D’autres mesures viennent compléter ce dispositif : sensibilisation des jeunes au respect des gestes barrières par le lancement d’une campagne de communication; suivi particulier dans les 8 abattoirs du département; dépistage systématique des personnes vulnérables et précaires; suivi attentif voir interdiction quand cela sera justifié des rassemblements de plus de dix personnes sur la voie publique.