Couverture du journal du 22/09/2023 Le magazine de la semaine

Simon Delétang, nouveau directeur du théâtre de Lorient-Centre dramatique national

Depuis le mois de janvier 2023, Simon Delétang, comédien, metteur en scène et ancien directeur du théâtre du Peuple à Bussang dans les Vosges, est nommé à la tête du théâtre de Lorient-Centre dramatique national en remplacement de Rodolphe Dana. Rencontre avec un créateur précoce et passionné, qui incarne l’amour du théâtre.

Simon Delétang, directeur du Grand théâtre et du CDDB de Lorient

Simon Delétang, directeur du Grand théâtre et du CDDB de Lorient

Il fait ses premiers pas sur la scène lorientaise. Pas encore sur les planches mais dans la vraie vie culturelle. Simon Delétang fait connaissance, tâte le pouls, découvre… Prudemment, méthodiquement, il s’installe dans son nouveau costume de directeur du centre dramatique national de Lorient. « C’est du sport de haut niveau pour l’instant, reconnaît-il. J’ai besoin de temps pour découvrir ce magnifique navire amiral du territoire qu’est le Théâtre de Lorient. Mais c’est un vrai plaisir car je sais que je suis attendu, à la fois par l’équipe, la mairie et, surtout, le public. C’est très inspirant. »

Une équipe de 34 personnes

En poste officiellement depuis le mois de janvier, Simon Delétang assure aujourd’hui la direction du théâtre de Lorient-Centre dramatique national :  une scène de 1000 places pour le Grand Théâtre et de 300 places pour le CDDB. Le comédien et metteur en scène a été choisi à ce poste en septembre 2022, par le conseil d’administration du théâtre. Il remplace Rodolphe Dana, à ce poste depuis janvier 2016. Il est aujourd’hui à la tête d’une équipe de 34 personnes et d’un des 38 centres dramatiques nationaux français. Pas de quoi l’effrayer, Simon est un surdoué !

Une première direction de théâtre à 29 ans

« J’ai eu la chance de diriger un théâtre assez tôt, dit-il modestement. Une direction à 29 ans, c’est assez rare, je le reconnais, mais les directions de théâtres successives et les invitations récentes de la Comédie française m’ont nourri et donné beaucoup de confiance. » A 45 ans, le créateur a conservé tout son enthousiasme et se réjouit de pouvoir exercer son art dans ce coin de Bretagne: « J’ai déjà joué à Lorient et j’en garde un magnifique souvenir. Je trouve ici un véritable art de l’hospitalité avec des forces vives dans tous les domaines, ouvertes et tournées vers le monde. C’est exaltant.»

 Je veux être audacieux mais jamais élitiste

Même s’il est tout feu tout flamme de pouvoir exercer sur le littoral breton, Simon garde les pieds sur terre. « Je souhaite faire de ce théâtre un lieu de programmation pluridisciplinaire, ouvert à tous. Qui défende des créations en synergie et en bonne intelligence avec l’ensemble des salles de spectacles du pays de Lorient, précise-t-il. Je nourris beaucoup d’ambition pour le théâtre et je me sens en phase avec l’effervescence et le bel esprit qui règnent ici à Lorient. » Il s’inscrit également dans la durée et compte faire un travail en profondeur pour les dix prochaines années.

Incarner la fonction et tisser des liens forts avec le public

La vraie saison de Simon débutera en septembre avec sa propre programmation. Le détail sera annoncé en juin prochain. Pour l’instant, le rideau reste fermé. Mais ce qui est sûr, c’est que Simon veut tisser des liens très forts et personnalisé avec le public, tous les publics.
« Je ne peux rien dire pour l’instant sur les grands marqueurs de ma direction mais je peux tout de même confirmer que je veux changer rapidement la manière dont nous accueillons le public, dit-il. J’essaierai d’être présent sur scène à chaque spectacle, au moins au début de la saison, pour accueillir et dire un mot aux spectateurs. C’est important d’incarner la fonction. Je veux être audacieux mais jamais élitiste. »

Bio express de l’artiste multicasquettes

Né en 1978, metteur en scène et comédien, Simon Delétang est diplômé de l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre en 2002, il intègre ensuite l’Unité nomade de mise en scène du Conservatoire national supérieur d’art dramatique entre 2005 et 2007. Puis prend la tête du théâtre Les Ateliers à Lyon de 2008 à 2012. En parallèle, il est membre du Collectif artistique de la Comédie de Reims aux côtés, notamment, d’Olivier Cadiot et  Laurent Poitrenaux. A partir de 2017, il dirige le Théâtre du Peuple de Bussang, dans les Vosges. Ses dernières mises en scène : Leurs Enfants après eux d’après Nicolas Mathieu (2021), Hamlet de William Shakespeare et Hamlet-machine de Heiner Müller en 2022 et La Mort de Danton de Georg Büchner à la Comédie-Française (à voir jusqu’au 4 juin 2023).

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Je publie mon annonce légale

Sujets de l'article