Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Souviens-toi de, un jeu pour entretenir la mémoire

Basé à Rennes, "Souviens-toi de..." commercialise, depuis février, un jeu sur plateau, personnalisé avec des photos souvenirs. Dédié aux troubles cognitifs, il est coconstruit avec des spécialistes du domaine médical. Sarah Euvrard et Marion Truel, fondatrices de l’entreprise, reviennent sur la genèse du projet.

Sarah Euvrard et Marion Truel ©Souviens-toi de

« Nous avons tous, dans notre entourage, des personnes atteintes de maladies dégénératives, provoquant le déclin de leurs fonctions cognitives. » C’est en partant de ce constat, que Sarah Euvrard et Marion Truel, ayant respectivement connu l’accompagnement d’un proche touché par la maladie d’Alzheimer, ont créé Souviens-toi de. « Il a été naturel pour nous de nous inspirer des problématiques que nous rencontrions à titre personnel. Nous avons créé Souviens-toi de lors de nos années d’études de commerce et entrepreneuriat, à l’issue desquelles nous avons gagné un concours Start-up Challenge grâce à notre jeu », évoquent Sarah Euvrard et Marion Truel.

©Souviens-toi de

« Un an sur le terrain »

Pour créer cet outil, les deux créatrices ont mûri l’idée à l’aide de spécialistes en santé cognitive. « Nous avons passé un an sur le terrain, à échanger avec des professionnels du CHU de Rennes, ou encore dans des Ehpad… C’était nécessaire pour avoir un retour de terrain, du concret. Il fallait intégrer une partie théorique avec la partie pratique. » Par ailleurs, Souviens-toi de fait partie du Breizh Silver Eco, club breton permettant l’accompagnement des entreprises, porteurs de projets sur le marché de la Silver Économie.

Et le concept attire. Avec 1, 2 millions de personnes touchées par des troubles cognitifs en France et près de 500 Ehpad en Bretagne, des outils adaptés à ce type de troubles était nécessaire. Souviens-toi de… est en contact avec cinq Ehpad en Ille-et-Vilaine « pour le moment. Notre but est de garder une grande proximité avec nos clients, nous allons aussi sur les marchés pour rencontrer du monde. Nous voulons atteindre les 30 jeux vendus par mois cette année et étendre notre périmètre à d’autres départements ». À terme, les deux entrepreneuses visent le national.

Adapté à tout type de dégénérescence

Sous la forme d’un jeu sur plateau, personnalisé à l’image des photos souvenirs, le jeu “La vie en souvenirs”, « véritable outil de communication pour les familles », permet de stimuler la mémoire des personnes atteintes de troubles cognitifs, mais aussi de garder un lien avec les aidants, « en général la famille proche. Cela leur permet de garder des moments d’échanges ». Vendu à partir de 65 euros, il est possible de renouveler les cartes photos. Comment jouer ? « Il n’y a pas de gagnant. C’est un jeu sur plateau classique. Lors d’une partie, les joueurs sont amenés à piocher une carte photo ou une carte anecdote. Les cartes photos préalablement personnalisées permettent de revivre ses souvenirs en les décrivant et les cartes anecdotes fonctionnent par thèmes. »

Un jeu Français

« Nous mettons un point d’honneur à faire transparaître nos valeurs à travers notre processus de fabrication. » Pour cela, les deux entrepreneuses ont choisi des partenaires locaux et le jeu est fabriqué dans sa totalité en France. « Un de nos partenaires est l’Esat Utopi, Solidaires & Performants. Pour les matières premières (boîte et plateau de jeu), nous travaillons avec Micro Lynx, situé à Rennes. »