Couverture du journal du 07/06/2024 Le nouveau magazine

Subéry, grossiste historique, fête ses 50 ans

La famille Subéry, de g. à d. : Iliana, Franck, Claude, Christiane, Florian, Sébastien et Marjorie. ©Jérémie Jolly

 

Cet après-midi là, l’ambiance est calme chez Subéry Claude & Fils au coeur du marché d’intérêt régional de Rennes (M.I.R.). Si les premières commandes de fruits et légumes ou poissons sont déjà installées sur les différents quais de départ, c’est le soir que ça s’agite le plus : « La nuit, on en a partout, les quais sont pleins », s’amuse Marjorie Thefaut-Subéry, chargée de communication.

 

Chaque nuit, 19 camions de 3,5 à 19 tonnes quittent le dépôt rennais de 6 000 m² pour aller livrer les 1200 clients de l’entreprise situés en Ille-et-Vilaine et dans les départements limitrophes, Mayenne et Morbihan. Dans son dépôt, l’entreprise dispose d’un vaste espace de présentation des fruits et légumes. Radis, rhubarbe, fraises, tomates, carottes, cébettes… le grossiste propose près de 1500 références.

 

Fruits et légumes locaux

L’aventure commence en 1974, sur le marché de la place Honoré Commeureuc au centre de Rennes, Claude Subéry s’y installe comme grossiste avant de s’agrandir et de déménager au M.I.R route de Lorient en 1979. Avec l’arrivée ses deux fils, Franck et Sébastien, l’entreprise se développe et élargit les gammes pour satisfaire ses clients, en collaboration avec des producteurs locaux. « Nous favorisons les achats de fruits et légumes de la région et de saison, souligne Marjorie Thefaut-Subéry. La grande majorité de nos produits viennent de 200 km à la ronde. Les herbes aromatiques sont cultivés à Gévezé, les salades à Domloup, les pommes sont de Nouvoitou. Nous soutenons les agriculteurs locaux ».

 

Des produits soigneusement sélectionnés pour leurs 1 200 clients régionaux différents, des GMS (grandes et moyennes surfaces), épiceries, collectivités, restaurateurs, hôtels ou encore les commerçants des marchés locaux comme le marché des Lices.

 

Des investissements significatifs

En 2007, l’entreprise crée Bio-Rennes, consacrée aux produits issus de l’agriculture biologique qui propose près de 1000 références à quelques 650 clients. Le réseau a ensuite ouvert la Criée rennaise, spécialiste des produits de la mer. Avec, là encore, la volonté de proposer des produits issus de la pêche locale travaillant avec les principaux ports de pêche bretons (Le Guilvinec, Lorient, Erquy…), comptant 650 références à ses 220 clients.

 

Des entités qui ont bénéficié d’investissements récents, pour près de 2 millions d’euros. « Nous avons agrandi nos espaces de vente et de stockage pour Bio-Rennes en 2023 et un nouvel espace Marée pour la Criée Rennaise verra le jour fin mai 2024 », précise Marjorie Thefaut-Suéery. En 2023, le réseau Subéry (Subéry, Bio-Rennes et la Criée rennaise) a enregistré un chiffre d’affaires de 30,5 millions d’euros.

 

25 000 tonnes de marchandises

En tout, près de 25 000 tonnes de marchandises transitent par Subéry chaque année. Au fil des ans, l’entreprise a étendu son influence en Bretagne passant de la vente de produits régionaux à l’élargissement de ses gammes. L’entreprise développe également des partenariats stratégiques avec des acteurs clés, tels que Jy Croguennec, Vivy Fruits, Alix Rennes, Champi 35, Savéol ou Prince de Bretagne.

55 salariés chez Subéry, certains depuis plus de 20 ans : remise de médaille du travail il y a quelques semaines ©Jérémie Jolly

55 salariés chez Subéry, certains depuis plus de 20 ans : remise de médaille du travail il y a quelques semaines ©Jérémie Jolly

Un service sur-mesure pour ses clients

Un développement important tout en préservant l’esprit familial de l’entreprise, aujourd’hui dirigée par la deuxième génération. Un esprit familial préservé au sein des équipes : 55 salariés travaillent chez Subéry dont certains depuis plus de 20 ans. Neuf d’entre eux ont d’ailleurs été décorés d’une médaille du travail lors de l’anniversaire de l’entreprise le 6 avril dernier : « Nos équipes sont fidèles. Le capital humain est très important dans la réussite de notre entreprise. C’est très important pour nous de garder une dimension familiale », explique Marjorie Thefaut-Subery.