Couverture du journal du 24/05/2024 Le nouveau magazine

Breizh CTF : 600 hackers éthiques se sont affrontés

Les 17 et 18 mars, le Couvent des Jacobins de Rennes a accueilli près de 950 passionnés de cybersécurité pour la 7e édition du désormais célèbre Breizh CTF. Au menu de cette grand-messe de la protection numérique : conférences, job-dating, et une nuit électrisante où 600 hackers éthiques se sont affrontés dans une série de défis palpitants.

De gàd (les hackeurs éthiques SaxX et Kaluche à l’origine du Breizh CTF entourent LoIg Chesnais Girad, présidente de la Région Bretagne, Jérôme Tre-hardy conseiller régional en charge de la cybersécurité, Tiphaine Leduc, coordinatrice cybersécurité BDI,

La compétition a été féroce, et les équipes ont rivalisé d’ingéniosité pour déjouer les pièges et les défis du CTF. Des étudiants aux professionnels aguerris, les participants ont formé des équipes et ont travaillé sans relâche, pendant 12 heures, pour résoudre les nombreux problèmes posés par les organisateurs. Le Breizh CTF couvre une variété de domaines, y compris la cryptographie, l’ingénierie inversée, l’exploitation de vulnérabilités, l’investigation numérique ou encore le contournement des protections. Les équipes sont confrontées à des situations réalistes et complexes, les obligeant à puiser dans leurs connaissances et leur créativité pour « capturer le drapeau » et marquer des points.

« Voir des White Hats en Bretagne, c’est un enjeu d’emplois et de souveraineté numérique »

Au final, c’est l’équipe « Brewette » qui a remporté la première place, démontrant une maîtrise exceptionnelle dans l’art de la cybersécurité et une compréhension approfondie des mécanismes de défense et d’attaque. Les autres équipes ont également montré un niveau impressionnant de compétences, promettant un bel avenir pour la scène de la cybersécurité en Bretagne et en France. « Voir des White Hats (hackers éthiques ndlr) en Bretagne, c’est un enjeu d’emplois et de souveraineté numérique », a ainsi souligné le président de la Région Bretagne Loïg Chesnais Girard.

Le Breizh CTF, organisé par Bretagne Développement Innovation, ce n’est pas seulement une compétition, mais aussi une opportunité pour les participants de rencontrer des professionnels du secteur, de créer des réseaux et d’échanger des idées. L’évènement a d’ailleurs accueilli le village des Écoles où 130 collégiens et lycéens du territoire ont rencontré des étudiants et des salariés de la cyber pour échanger sur leurs parcours. Cette année, 240 candidats se sont inscrits au Hack&Job. Parmi eux, 123 ne viennent pas de Rennes Métropole et 65 ne sont pas bretons.

Capture the Flag (CTF)

Dans le domaine de la sécurité informatique, la « capture du drapeau » est un jeu consistant à exploiter des vulnérabilités affectant des logiciels de manière à s’introduire sur des systèmes pour récupérer les drapeaux, preuves de l’intrusion.