Couverture du journal du 15/10/2021 Consulter le journal

Cafés, restaurants, bars : vers une réouverture en 3 étapes

Le gouvernement a proposé aux professionnels du secteur un plan de réouverture en 3 phases. Aucune date de démarrage n’est cependant avancée, la reprise étant toujours conditionnée à deux indicateurs : le nombre de cas de contamination par jour et le nombre de personnes vaccinées.

Magazine 7 Jours Bretagne logo

© Pexels

Aux termes des échanges entre le gouvernement et les syndicats professionnels du CHRD, Alain Griset a présenté le l6 mars dernier un plan de réouverture en 3 phases. Le ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises a précisé en préambule que ce plan serait accompagné d’un maintien des aides des entreprises (activité partielle, adaptation du fonds de solidarité et exonération des charges patronales). Il sera également conditionné à l’application du protocole sanitaire renforcé de septembre 2020 auquel viendra s’ajouter un dispositif de traçage de la clientèle au moyen d’un QR code à flasher à l’entrée dans l’établissement.

  • Première phase. Elle concernerait les restaurants d’hôtels et autoriserait leurs clients à prendre leur petit déjeuner dans la salle de restauration. Les 4 organisations ont demandé que les restaurants d’hôtels puissent accueillir leurs clients le matin et le soir pour le diner dès la phase 1 et que les cafés et restaurants puissent ouvrir leurs terrasses à la clientèle dans ce même temps.
  • Seconde phase. Elle serait marquée par l’ouverture des terrasses des cafés et des restaurants ainsi que de leurs salles à l’intérieur de l’établissement dans la limite de 50% de leur capacité d’accueil (y compris pour les restaurants d’hôtels).
  • Troisième phase. Elle marquerait le retour à la situation d’octobre dernier et une ouverture complète des établissements, sans jauge, mais toujours dans le respect du protocole sanitaire renforcé.

 

Alain Griset a précisé que ces phases seraient d’une durée de l’ordre de 4 semaines chacune sans pouvoir indiquer leur point de départ.

Un « plan discothèques » serait également à l’étude pour la fin du mois de mars 2021 afin de répondre aux problématiques particulières du secteur.

Pour les traiteurs, organisateurs de réceptions, un travail spécifique est fait avec Bercy. Pour les bowlings, ils sont associés aux dispositifs des salles indoor.

À noter également la demande du ministre délégué aux PME d’être tenu informé des refus des banques d’accorder un nouveau report des remboursements de prêts bancaires hors PGE aux fins d’une intervention de sa part si nécessaire.

Les 4 organisations professionnelles vont poursuivre leurs travaux et faire de nouvelles propositions en faveur d’une reprise « qui ne laisse aucune entreprise en dessous de son seuil de rentabilité ».