Couverture du journal du 23/10/2020 Consulter le journal

Construction bois à Viasilva

Un immeuble du programme Aldea porté par Keredes, à Viasilva (Cesson-Sévigné) fait partie des constructions de l'Appel à Manifestation d'Intérêt (AMI) « construction bois pour tous » de 2017.

Aldea©DR

Les deux bâtiments du programme Aldea, à gauche en blanc, l’immeuble à ossature bois.

La commercialisation d’Aldea – dans la zone attractive Viasilva-Atalante à l’est de Rennes – vient d’être lancée par le promoteur Keredes. Appel d’offres et chantier prévu en 2021. Ce programme compte deux bâtiments, pour un total de 48 appartements, et présente des caractéristiques spécifiques, sur leur mode constructif et le niveau de performance énergétique.

Bois et béton !

Jérôme Nicolas

Le premier bâtiment de 31 logements rentre dans l’Appel à Manifestation d’Intérêt « construire bois pour tous », porté par Abibois et Rennes Métropole. Le système constructif retenu pour ce bâtiment A, est un mixte béton bois : squelette béton, murs ossatures bois, bardage métallique. « Nous avons actuellement 3 programmes incluant un volume minimum de bois et autres matériaux biosourcés sur l’agglomération rennaise », indique Jérôme Nicolas, directeur général Adjoint Promotion chez Keredes. « Nos premières constructions avec du bois remontent à 2009. Cela a plusieurs atouts : accompagner la filière bois-construction en Bretagne, pour une économie circulaire en circuit court, réduire l’impact carbone dans nos constructions, et gagner en confort d’usage. Le bois permet aussi d’atteindre des performances énergétiques dans les bâtiments, en label Passivhaus. Par ailleurs, on voit rarement qu’il s’agit de bâtiments bois car pour des questions de réglementation incendie il n’y a pas de bois en façade. »

Autre spécificité de ce programme, sur les 31 logements en accession libre de cet immeuble A, 11 sont en habitat participatif. Quatre foyers ont déjà participé concrètement à la conception de leur logement, entamant également des réflexions sur les différentes possibilités d’aménagement et d’usages des espaces partagés : buanderie, terrasses, salle de convivialité, jardins… Le bâtiment B d’Aldea quant à lui, propose 17 logements en accession sociale BRS, Bail Réel Solidaire.

800 logements incluant du bois sur la métropole rennaise

« L’AMI lancé en 2017 a été un véritable déclencheur » indique Olivier Ferron, délégué général chez Abibois * . « Il devait y avoir 340 logements dans 11 programmes initialement… finalement il y aura un total de 800 logements construits sur ces quatre années ! Les premiers programmes commencent à sortir de terre. Cet AMI a vraiment servi d’impulsion.

Et si c’était expérimental et unique en France en 2017 à l’échelle d’une métropole, aujourd’hui le logement incluant du bois, soit « moins-carboné » devient incontournable. À ce jour 60 % du bois utilisé dans les constructions vient de France, 20 % de forêts bretonnes et l’on atteindra 30 % dans 10 ans. Le reste est de l’importation par bateau. La filière se développe. Abibois apporte une aide en ingénierie, pour accompagner les maîtres d’ouvrages, les promoteurs sur ces projets. »

—> Début 2021 un nouvel AMI régional sera lancé, concernant les EPCI, pour inclure des matériaux biosourcés dans les bâtiments publics.

Pour s’inspirer de réalisations incluant du bois, localement : le site abibois.com —> nos outils —> Panorama Bois

* Abibois est un réseau de plus de 300 professionnels en Bretagne, travaillant autour ou avec le bois.