Couverture du journal du 27/11/2020 Consulter le journal

Convention régionale pour la rénovation énergétique des logements

Au ministère de la Transition Écologique et Solidaire à Paris, s’est tenue fin janvier la signature pour la Bretagne de la première déclinaison régionale du programme national SARE, le Service d’Accompagnement à la Rénovation Énergétique. Doté de 200 millions d’euros sur 3 ans, et financé par les Certificats d’économies d’énergie (CEE)*, il a vocation à accélérer la dynamique de rénovation énergétique des logements sur le territoire français.

La rénovation énergétique des bâtiments – logements comme bureaux et entrepôts d’entreprise – permet d’améliorer le confort, de diminuer les factures d’énergie, et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. C’est un levier majeur pour atteindre la neutralité carbone, en France, à l’horizon 2050.

17,8 M€ sur 3 ans pour accompagner les ménages bretons

La Région Bretagne est déjà engagée dans la transition environnementale à travers la « Breizh COP », déclinaison régionale de la COP 21. Parmi les objectifs, la réduction des émissions des gaz à effet de serre de 65 % à l’horizon 2050 et une division par 4 des émissions du secteur du bâtiment par rapport aux émissions de 2012, correspondant à la rénovation d’au moins 45 000 logements par an.

Le secteur du bâtiment compte pour un quart des émissions de gaz à effet de serre, c’est le deuxième poste d’émissions du pays après les transports

Par la signature de cette convention SARE, la Région Bretagne et l’État engagent un programme de 17,8 millions d’euros sur 3 ans, cofinancé par les certificats d’économie d’énergie (CEE*) et les collectivités, dont la Région Bretagne à hauteur de près de 5 millions d’euros sur 3 ans. Ce financement permettra entre 2020 et 2022, d’offrir une information et des conseils à 62 500 ménages bretons, de soutenir 12 500 ménages dans la réalisation de leurs travaux ou encore d’appuyer 850 entreprises dans la rénovation énergétique de leurs locaux.

Ce programme prendra appui sur le réseau existant d’accompagnement, les 17 plateformes Rénov’Habitat.

Pour Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne : « L’énergie a toujours été un sujet primordial en Bretagne car nous sommes totalement dépendants. Notre défi est donc non seulement d’en produire mais surtout de l’économiser ».

(*) Le dispositif des CEE, créé en 2006 repose sur une obligation de réalisation d’économies d’énergie imposée par les pouvoirs publics aux vendeurs d’énergie (électricité, gaz, GPL, chaleur et froid, fioul domestique et carburants pour automobiles). Ceux-ci doivent promouvoir activement l’efficacité énergétique auprès des consommateurs, les ménages, collectivités territoriales, ou professionnels.