Couverture du journal du 27/11/2020 Consulter le journal

Fonds FISO Bretagne lancé chez Famileo à Saint-Malo

famileo

Le lancement de l’appel à projets FISO Bretagne, le Fonds de soutien à l’Innovation Sociale, s’est déroulé dans l’entreprise Famileo à Saint-Malo. La société développe le concept de journal familial pour les grands-parents, et s’exporte : après avoir ouvert une filiale à Barcelone, des tests se font au Royaume-Uni, USA et Canada.

«Cette contractualisation vise l’innovation sociale, afin que celle-ci ait les moyens et les capacités à répondre à des besoins et nouveaux défis » présente en préambule Anne Patault, vice-présidente de la Région à l’innovation sociale et à la vie associative. « L’innovation demande du temps; ce n’est pas tout de suite dans un modèle économique, il faut accompagner ces porteurs de projets en phase de démarrage. »

« Il n’y a pas que l’innovation technique, la crise liée au Covid-19 a montré les enjeux sociétaux importants, il faut poursuivre ces mutations », Martin Meyrier, vice-président de la Région à l’économie, à l’innovation, à l’artisanat et aux TPE.

Les projets éligibles peuvent ainsi proposer une solution innovante, dans divers domaines : le vieillissement, l’environnement, la mobilité, la petite enfance, la santé, la lutte contre la pauvreté, les discriminations, l’alimentation, le logement… Des projets répondant à des besoins sociaux et sociétaux encore non ou mal satisfaits.

« Les projets émanent des territoires, il y a un fort dynamisme en Bretagne sur ces sujets de l’action sociale et de l’ESS. Ce sera un dispositif financier en proximité, via le maillage territorial des Pays en Bretagne. »

La Bretagne est la première Région à contractualiser avec l’État et Bpifrance cet appel à projets « FISO », doté par la Région d’une enveloppe de 1 M€ et complété par des fonds nationaux, soit une enveloppe in fine pouvant aller jusqu’à 2,8 M€. Ce fonds dédié aux projets d’innovation sociale vient compléter la palette d’outils de soutien à disposition des entreprises et associations bretonnes, tels que les incubateurs, les TAg et pôles ESS de tous les pays bretons. Les projets seront évalués par un Comité Régional FISO, qui a pour rôle d’évaluer et de qualifier le caractère socialement innovant du projet, d’en apprécier les objectifs économiques et l’impact social. L’appel à projets est ouvert dès maintenant jusqu’à épuisement des fonds, et au plus tard au 31 décembre 2022. Informations sur bpifrance.fr

La Gazette familiale de 100 000 familles

famileoFamileo, société montée depuis Saint-Malo en 2015, met en relation parents, grands-parents, enfants et petits-enfants via une application et surtout un journal papier. L’entreprise vient de dépasser les 100 000 familles utilisatrices, soit 700 000 utilisateurs. Ils ont ouvert fin 2019 un bureau à Barcelone pour déployer Famileo en Espagne, et testent un développement au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Canada.

« On est dans l’innovation d’usage » indique Armel de Lesquen, l’un des deux co-fondateurs. « On utilise les applications et le codage, l’imprimante pour éditer, bref on utilise les technologies existantes, pour les mettre au service d’une idée. » Un lien intergénérationnel qui se délite et l’usage de la tablette délaissée par les personnes âgées : la solution choisie est d’opter pour un journal familial papier, réalisé par la famille. Une application transforme photos et textes envoyés par la famille en une gazette papier destinée aux grands-parents. Un succès encore plus fort lors du confinement avec une augmentation de 25 % du nombre d’utilisateurs : ceux-ci envoyaient des gazettes plus fréquemment, non plus 1 chaque mois, mais tous les 15 jours, voire chaque semaine.

Famileo c’est de l’innovation d’usage : on utilise les technologies déjà éprouvées, pour les mettre au service d’une problématique, dans notre cas c’était la question du lien intergénérationnel qui se délitait.

L’accompagnement financier

« On a été accompagné par l’antenne de Rennes Atalante sur Saint-Malo, la Bourse French Tech, BPI, la Région (BCI, BDI)… Le département qui a en charge la gestion des EHPAD nous a également facilité la mise en relation. On a ainsi pu être mis en contact avec les directions de ces établissements, échanger, et commencer un réseau. Nous sommes aujourd’hui présents dans 120 Ehpad en Ille-et-Vilaine sur les quelque 180, et dans 1 500 Ehpad en France. »

« C’est important d’être accompagné dès le début, cela aide à bien faire les choses, au lieu de tâtonner », ajoute Tanguy de Gélis co-fondateur. « On se permet de vrais tests, on se structure dès le début de l’aventure, c’est un plus. »

 

 

FISO

Territoire labellisé French Impact, la Région Bretagne et Bpifrance lance le premier appel à projets « FISO Bretagne », dont le but est de financer des projets socialement innovants, ayant un impact économique et social dans le cadre d’un plan de relance régional. Un dispositif d’une dotation globale de 2,8 millions d’euros. Sont éligibles les PME, les entreprises de l’ESS – économie Sociale et Solidaire, les associations, les structures coopératives établies dans la région. Aide accordée sous forme d’avance, remboursable en cas de succès.  Aide à partir de 30 000 € et financement maximum fixé à 50 % des dépenses (innovation, frais internes de personnel, externes, frais généraux…).

 

L’ESS en Bretagne en chiffres : 1re Région pour le poids de l’ESS dans l’économie

13500 établissements et 150000 salariés (+4 700 emplois entre 2013 et 2018). C’est 14,3% de l’emploi en Bretagne sources CRESS Bretagne, Chambre régionale de l’Économie sociale et solidaire de Bretagne