Couverture du journal du 03/02/2023 Le magazine de la semaine

Immobilier d’Entreprise : Les bons plans de La Factory Family (Larmor-Plage)

Spécialisée dans la conception de « lieux d’entreprise », la société d’architecture installée à Larmor-Plage (Morbihan) fêtera l’an prochain ses 25 ans. À son actif, un peu plus de mille chantiers à travers la France et des innovations à la pelle. Notamment dans les nouvelles technologies de conception où le virtuel joue un rôle majeur.

Magazine 7 Jours Bretagne logo

Jean-Pierre Madelaine, dirigeant d'Archi-Factory, et Cédric Breton, directeur des opérations ©DB_7Jours

À la manière d’un jeu de construction, la Factory Family s’est agrandie par briques successives. Fini la planche à dessin, le crayon et la gomme. Les fondateurs avancent au même rythme que le monde numérique et tentent avec succès de perfectionner la méthode et les procédés de conception. Patiemment, au fil du temps, les compétences se sont assemblées au sein de l’entreprise et les nouvelles technologies se sont imposées : réalité virtuelle, réalité augmentée, BIM…

Archi-factory + Pix Factory + Draw Factory + Factory Tank = Factory Family

Archi-Factory, « le Petit Poucet » de l’architecture bretonne fondé en 1998 par Jean-Pierre Madelaine a bien grandi depuis et ne s’est jamais perdu dans la forêt des affaires. Il a patiemment semé ses gigantesques entrepôts logistiques à travers la France et à l’étranger, et fondé la Factory Family en 2021 : l’entreprise est devenue une holding, une grande fratrie rassemblant Archi-factory, Pix Factory, Draw Factory et Factory Tank. Chaque entité ayant un domaine d’activité spécifique et complémentaire.

Le chantier 0001 ne verra pas le jour

« Je suis passionné de flux, j’aime les choses fonctionnelles et les choses bien faites, dit Jean-Pierre Madelaine, le gérant de la Factory Family. J’ai le souci du détail et ce n’est pas un hasard si j’ai occupé le poste de responsable qualité dans l’entreprise familiale. » Mais c’est un peu le hasard en revanche qui l’a orienté dans la conception logistique. Le paternel dirigeait une entreprise de transport et souhaitait « révolutionner le ramassage du poisson en Bretagne » en construisant une base logistique avancée à Concarneau. Jean-Pierre s’y attèle pendant son projet de fin d’études en architecture. C’est le chantier 0001 d’Archi Factory. Le chantier ne se fera finalement pas, mais le goût des entrepôts et des flux de circulation ne le quittera plus.

« Quand Amazon s’implante en France, par exemple, c’est nous qu’il choisit. »

Diplômé par le gouvernement en 1997, Jean-Pierre se lance aussitôt comme architecte indépendant. Il a le sens de l’entrepreneuriat et réalise son premier entrepôt logistique de 3 400 m2 pour un sous-traitant de Mc Donald’s à Torcé (35). Ce dossier 0002 sera un véritable révélateur… de talent. Depuis, Archi Factory s’est construit une solide réputation dans le monde de la logistique. « L’agence est désormais reconnue pour le sérieux de sa gestion de projets, explique Cédric Breton, directeur des opérations. Nous sommes peut-être cinq agences à nous partager le marché de la logistique et Archi Factory a une certaine visibilité. Quand Amazon s’implante en France, par exemple, c’est nous qu’il choisit. À l’époque, c’est nous qui construisons le plus imposant bâtiment logistique (35 000 m2) d’alors et la première plateforme à étage. »

Images de synthèse, de réalité virtuelle ou de réalité augmentée…

Aujourd’hui, l’entreprise réalise 3,2 millions d’euros de chiffre d’affaires, possède deux agences (Larmor-Plage et Paris), compte une vingtaine de collaborateurs et a étudié 1 251 affaires. Un beau développement en partie dû à la complémentarité des métiers intégrés dans la Family. Notamment grâce à Pix Factory acquis en 2018 et qui permet à l’entreprise de produire ses propres images de synthèse, de réalité virtuelle ou de réalité augmentée. Une partie de la production du studio est tout de même destinée à des pointures comme Ifremer, Saint Gobain ou le Centre Hospitalier de Bretagne-Sud !

Le BIM trop tôt pour les clients en 2008

Factory Tank assure quant à elle la mutualisation des fonctions supports de toutes les entités. Tandis que Draw Factory tient le rôle de bureau d’études spécialisé en BIM, comprenez Building Information Modeling ou modélisation d’informations. En clair, c’est un outil collaboratif qui centralise les informations de tous les professionnels travaillant sur le même projet. Vous cliquez sur une porte par exemple, le logiciel vous donne sa dimension, sa couleur, son degré coupe-feu, sa marque, etc. « C’est une économie de ressources fantastique, se félicite Cédric Breton. L’usage de cette technologie est triple : chiffrage du projet plus aisé, détection des anomalies de conception et meilleure gestion de la maintenance. » Jean-Pierre Madelaine avait essayé d’imposer le BIM dès 2008, mais il était encore trop tôt pour ses clients. « Nous avons redémarré l’expérimentation seulement en 2016 quand toutes les parties prenantes semblaient mûres, se souvient-il. » Depuis, les bons plans n’ont cessé de se multiplier…

Quelques réalisations :
Géodis Logistic, Dreux (28), 32 500 m2
Prologis, Pierrelaye (95), 20 265 m2
Armor Lux, Quimper (29), 9 975 m2
Géodis, Dublin (Irlande), 30 610 m2
Cariou, Locronan (29), 25 000 m2