Couverture du journal du 23/10/2020 Consulter le journal

Les professionnels de l’agencement ont tenu congrès à Saint-Malo

Les 8 et 9 octobre derniers, les professionnels adhérents de la Chambre Française de l’Agencement se sont réunis à Saint-Malo. Un moment privilégié pour échanger sur l’excellence du métier et le récent Label Pro A qui le valorise. Au programme tables rondes et visites d’entreprises dont la pépite malouine SIAM Agencement.

SIAM Agencement est spécialisée dans le travail du bois © KB - 7J

SIAM Agencement est spécialisée dans le travail du bois © KB - 7J

« Il y a une nécessité à faire mieux connaitre notre métier », souligne-t-on à la Chambre Française de l’Agencement. Et le métier conjugue de multiples disciplines. En effet, l’agenceur prend en charge la conception, la coordination, la fabrication, la pose et l’installation d’un nouvel espace. Il dispose d’une compétence d’ingénierie et d’un savoir-faire artisanal d’excellence en ébénisterie, menuiserie, métallerie, travail du verre ou encore en serrurerie.

En 2019, la Chambre Française de l’Agencement décide de regrouper les agenceurs sous la marque « Pro A ». L’enjeu est bien d’avoir une marque commune de défense de la profession valorisée par un « Label Pro A ». « Le terme agenceur est souvent utilisé aujourd’hui de manière abusive ou en substitut d’autres métiers, notamment par des cuisinistes, des aménageurs de plateau de bureau ou encore des filiales d’entreprises générales, des majors du BTP… » argumente Pierre Haesebrouck président de la Chambre Française de l’Agencement lors du lancement du label, « avec le Label Pro A, il sera facile d’identifier les vrais professionnels de l’agencement ».

Il y a une nécessité à mieux faire connaître notre métier

En créant ce label, la Chambre Française de l’Agencement souhaite établir progressivement « un standard de qualité et de qualification ». Le syndicat entend ainsi apporter une réponse de fiabilité et d’excellence aux besoins des prescripteurs, des concepteurs, des donneurs d’ordre et des investisseurs.

Des sujets, dont les professionnels de l’agencement présents au congrès de Saint-Malo ont pu discuter entre pairs.

SIAM Agencement, une pépite malouine

Si le congrès était l’occasion pour les adhérents de la Chambre Française de l’Agencement d’échanger sur leur profession, il a également permis de visiter certaines entreprises comme la belle pépite malouine SIAM Agencement, acteur reconnu dans l’agencement haut de gamme en France et à l’étranger. L’entreprise dispose d’un atelier de production / finitions de 2 500 mètres carrés. Elle travaille pour le secteur tertiaire, l’hôtellerie, mais aussi sur des locaux privés comme des appartements ou des villas haut de gamme. SIAM Agencement dispose également d’un savoir-faire dans l’équipement naval et travaille en direct pour des clients construisant des chalutiers à Saint-Malo. C’est avec grand plaisir que les convives du congrès ont pu découvrir tous les savoir-faire de cette entreprise d’exception au deuxième jour du congrès de la Chambre Française de l’Agencement.

Xavier champs président chez SIAM Agencement, une belle aventure familiale dont le succès perdure depuis 1936. SIAM Agencement est l’une des 4 entreprises du groupe familial Aberis détenues et dirigées à 100 % par la famille Champs. Xavier Champs est vice-président de la Chambre Française de l’Agencement. ©KB – IJ

 


Créée le 1er janvier 1909, la Chambre Française de l’Agencement est un syndicat professionnel affilié à la Fédération Française du Bâtiment, regroupant des entreprises françaises spécialisées dans l’aménagement complet de tous locaux terrestres, maritimes, aériens, commerciaux, administratifs, industriels, publics et privés. Elle a pour objectif d’informer, former et défendre les intérêts de ses membres et développer leurs activités.