Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Ostrea et Gualala, lauréats du premier Equity Challenge lançé par Business Angels 35 !

Créée en 2005 et basée à Rennes, l’association Business Angels BA 35 - 72 projets soutenus pour un montant de 8 millions d'euros - organisait son premier Equity Challenge, un concours de levée de fonds. Lors d'une soirée évènement, les entreprises Ostrea et Gualala ont été désignées lauréates, avec un investissement en Equity de 100 000 euros pour la première, 70 000 euros pour la seconde.

Au final, six entrepreneurs se sont retrouvés lors de la grande soirée du 13 juin, pour pitcher leur projet ©StudioCarlito

 

 

« Ouvert à tous secteurs d’activité », comme le précisait Léna Picard, présidente des BA 35, le concours était accessible aux entrepreneurs du Grand Ouest (Bretagne, Pays de la Loire, Normandie), selon plusieurs critères : la dimension innovante et l’impact environnemental et sociétal. Les produits présentés devaient aussi être finalisés ou quasi finalisés, et avoir un potentiel de croissance.

90 dossiers ont été reçus depuis janvier 2024, 40 ont fait l’objet d’une rencontre et 20 ont été instruits. Pendant le processus, les candidats ont pu échanger avec les investisseurs Business Angels et, au final, six entrepreneurs se sont retrouvés lors de la grande soirée du 13 juin, pour pitcher leur projet. Les deux projets retenus recevant un investissement en Equity de 100 000 euros pour le premier et 70 000 euros pour le second. « Un effet levier qui facilitera les futures levées de fonds », précise Léna Picard. 150 participants ont assisté à cette soirée, parmi lesquels les principaux acteurs du financement en Bretagne, des incubateurs ainsi que de nombreux entrepreneurs.

 

Les deux lauréats :

  • Ostrea dont l’atelier est basé à Rennes, est pionnière dans la création de matériaux et meubles haute performance à base de bio-minéraux que sont les coquillages, en matériaux design, solides et durables : plans de travail, revêtements de sol, mobiliers… et de multiples usages en développement R&D, notamment avec l’Insa Rennes. Créée en 2022 par quatre passionnés de la mer et du recyclage, la technologie Ostrea est brevetée et a été reconnue deep tech par Bpifrance cette année. L’entreprise remporte 100 000 euros.
  • Marine Labbé de Gualala (siège à Quessoy, 22, laboratoire à Ploufragan), a convaincu le jury avec sa gamme de boissons bio à base de café, de sarrasin ou de café vert, et remporte 70 000 euros.

©StudioCarlito

 

Les autres finalistes venus pitcher lors de la soirée finale :

  • Finisterestes (29), dirigée par Karim Vincent Viry. Leader français des paniers de fruits et légumes antigaspi, l’entreprise assemble chaque jour des paniers à partir de produits déclassés, en employant des personnes en réinsertion, et les distribue dans plus de 80 points relais en Bretagne.
  • Le binôme de Neptune Elements (29), Cécile Bury et Victoire De La Passe, pionnières dans la culture de macro-algues, destinées au secteur alimentaire et nutraceutique, avec pour objectif de créer une filière alimentaire durable. Coup de cœur de Sébastien Le Corfec, cocréateur de la West Web Valley, l’entreprise gagne une place pour pitcher au West Web Festival en juillet prochain.
  • Eclo (35), fondée par Priscille Charton, qui conçoit une gamme de produits de beauté désirable, responsable, naturelle y compris dans les packagings.
  • Windcoop (56), portée par Niels Joyeux et Alice De Cointet, qui construit un voilier de 90 m pour transporter des containers à la voile en diminuant drastiquement le bilan carbone du transport.