Couverture du journal du 02/06/2023 Le magazine de la semaine

Space 2023 : souveraineté alimentaire et énergie au cœur de la 37e édition

Du 12 au 14 septembre 2023 au parc expo de Rennes se tiendra le Salon international de l’élevage, le Space. Lors d’une conférence de presse, l’équipe du salon a précisé les contours d’une édition placée sous le signe de l’énergie et de la souveraineté alimentaire. Moment annuel attendu, d’échanges et de rencontres, le rendez-vous se déroulera sur fond de hausse des coûts de l’énergie, changement climatique, renouvellement des générations et fluctuation des cours des produits agricoles.

L’équipe du Space, de g. à dr. : Jean-Yves Rissel, responsable des concours; Marcel Denieul, président du Space; Anne-Marie Quéméner, commissaire générale; Didier Lucas, président de la Chambre d'agriculture des Côtes-d’Armor, qui représentait André Sergent, le président de la chambre régionale, retenu sur son exploitation. ©SB-7J

L’équipe du Space, de g. à dr. : Jean-Yves Rissel, responsable des concours; Marcel Denieul, président du Space; Anne-Marie Quéméner, commissaire générale; Didier Lucas, président de la Chambre d'agriculture des Côtes-d’Armor, qui représentait André Sergent, le président de la chambre régionale, retenu sur son exploitation. ©SB-7J

Temps fort de la rentrée agricole, le Space renouera-t-il avec son niveau de fréquentation d’avant crise sanitaire ? Si le salon avait plutôt pour habitude d’accueillir 100 000 visiteurs, dont environ 15 000 étrangers, 90 000 visiteurs ont été comptabilisés en 2022, dont 8 400 internationaux. « Cette année, nous attendons un visitorat international renforcé. Nous constatons également le retour des exposants chinois », précise Anne-Marie Quéméner, commissaire générale du Space.

Visiteurs : 120 pays attendus 

La guerre en Ukraine a fortement impacté les politiques agricoles des pays dépendants des approvisionnements ukrainiens et russes. La question de la souveraineté alimentaire est devenue cruciale pour de nombreux pays, notamment pour les pays en voie de développement. Le Space est un carrefour international, vitrine des solutions que le monde agricole peut proposer face au défi alimentaire mondial. Le salon accueille chaque année des visiteurs de plus de 120 nationalités différentes, le positionnant comme « un salon de haut niveau international », selon les termes d’Anne-Marie Quéméner. Des délégations du monde entier sont attendues, dont certaines sont déjà annoncées:

  • Une délégation d’Arabie Saoudite devrait rencontrer la filière aquacole, car d’importants investissements sont en cours dans le pays pour développer l’activité de pêche avec pour objectif de passer de 100 000 tonnes produites à 600 000 tonnes en 2030 ; 
  • Un groupe d’éleveurs de l’association des producteurs de lait du Punjab (Inde) ; 
  • Des membres de la CCI franco-iranienne. 

Focus Afrique

Anne-Marie Quéméner insiste sur le lien privilégié du Space avec le continent africain. « Le Space est le point de référence pour les acteurs des filières animales, en particulier d’Afrique de l’Ouest, sur la question de souveraineté alimentaire. Au Sénégal, il y a à ce jour 18 millions d’habitants, ils seront 67 millions en 2100. Les agriculteurs sénégalais veulent s’inspirer du modèle français pour l’organisation de la filière, la santé des animaux, l’alimentation et la nutrition animales, les bâtiments, le matériel, etc. En France, nous avons le savoir-faire pour répondre à différentes tailles d’élevages. »

« Le Space est le point de référence pour les acteurs des filières animales, en particulier d’Afrique de l’Ouest, sur la question de souveraineté alimentaire. »

L’Espace pour Demain et le hall 4 dédiés à l’énergie

Autre enjeu majeur pour les agriculteurs : les questions énergétiques.  La part de l’énergie, qui représentait 10 à 12% des coûts de production, a triplé. Comme le souligne le président de la Chambre d’agriculture des Côtes-d’Armor, Didier Lucas, deux grandes questions s’imposeront lors du salon : « comment réduire la consommation des exploitations et comment produire de l’énergie ? ».

Le Space prévoit de mettre en valeur les investissements faits pour économiser l’énergie. En Bretagne, 1379 exploitations ont été accompagnées par des aides entre 2015 et 2020 pour la rénovation énergétique. Des travaux qui permettent 20 à 50 % d’économie en consommation. En parallèle, le Space entend montrer que le monde agricole peut être producteur d’énergie : panneaux solaires photovoltaïques, éolien, bois énergie… Ces thématiques seront au cœur de L’Espace pour Demain, qui draine des exposants acteurs de l’innovation et de la recherche, et l’intégralité du Hall 4 sera dédiée à l’énergie. Des conférences sont déjà prévues. Notons par exemple : « L’énergie solaire thermique, une réponse à la crise énergétique pour les exploitations agricoles » ou « Production d’énergie agricole, quelle acceptabilité sociale ? ». 

Le Space 2023 en chiffres 

À ce jour le salon enregistre :

  • 1100 exposants
  • 1/3 d’exposants internationaux (36 pays représentés, majoritairement européens)
  • 20% de nouveaux exposants
  • 2e édition de l’Espace Jeunes
  • 1re édition du Tech’Agri challenge by Innov’Space, concours d’innovation pour étudiants
  • 550 bovins de 13 races différentes sur le grand ring
  • 200 animaux de 11 races ovines et caprines présents

©SB-7J