Couverture du journal du 18/09/2020 Consulter le journal

7 projets immobiliers « Action Coeur de Ville » à Vitré : 7 millions d’euros d’apport d’« Action Logement »

Dans le cadre du programme national « Action Cœur de Ville », un programme de rénovation d’un parc de 107 logements en centre-ville de Vitré, a été officialisé par la signature d’une convention. Y sont définies les conditions du cofinancement, ainsi 7 millions d’euros seront mobilisés par Action Logement sur ces 7 opérations immobilières d’ici 2022, portées par des organismes de logement social et un investisseur privé.

Signature de la convention tripartite mi-décembre à Vitré, avec de g. à d. : Catherine Tanvet Vice-présidente du Comité régional Action Logement, Fabienne Guiomar, directrice régionale d’Action logement service, Didier Doré Sous-préfet de Fougères et Vitré, Rollon, Mouchet-Blaisot préfet, directeur du programme national Action Cœur de Ville, Jean-Yves Carillet président du comité régional Action Logement Bretagne, Joël Chéritel président d’Action Logementy Services, Pierre Méhaignerie maire de Vitré, Bernard Renou premier vice-président de Vitré Communauté, Vera Lizarzaburu, directrice du programme Action cœur de ville

7 immeubles anciens et stratégiques à Vitré, identifiés conjointement par la collectivité et Action Logement, nécessitaient des travaux de restructuration et de réhabilitation. Via le programme « Action Cœur de Ville », Action Logement s’est engagé à apporter un soutien financier sous forme de subventions et de prêts, de l’ordre 1000 €/m2, à ces programmes. Une enveloppe réservée de 7 millions d’euros « l’opération la plus importante en Bretagne à ce jour, » précise Jean-Yves Carillet président du comité régional Action Logement Bretagne, « qui joue aussi un rôle d’exemple, auprès des propriétaires de biens immobiliers qu’ils soient publics, privés, investisseurs, d’autres villes moyennes. » Action cœur de ville permet de requalifier des immeubles à des coûts très acceptables quand la rénovation coûte plus cher que l’étalement urbain neuf. Des projets subventionnés qui doivent relancer la dynamique urbaine, redonner envie aux investisseurs privés de se mobiliser.

Permettre l’arrivée ou le retour des salariés en ville

Sur cette opération, le soutien financier bénéficie à trois opérateurs qui se sont positionnés sur les 7 immeubles : deux organismes de logement social Espacil et Aiguillon construction et un investisseur privé. En contrepartie de ces financements, les logements mis en location doivent bénéficier à des salariés d’entreprise, afin d’accompagner la dynamique de l’emploi sur le territoire vitréen. Une opportunité pour voir ressusciter une offre de logements de qualité et à loyers abordables, en plein centre-ville.
Les actions engagées sont abondées par la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction (PEEC), une cotisation qui s’élève à 0,45 % des rémunérations imposables de la masse salariale : 4 200 entreprises bretonnes ont participé à l’effort de construction en 2018, pour 57,20 millions d’euros.

Action collective, et sur-mesure

Cette convention opérationnelle s’inscrit dans le cadre du projet global de transformation du centre-ville de Vitré. Un programme qui inclue la ville de Vitré, Vitré Communauté, l’État, et de multiples partenaires financiers et publics tels que l’ANAH, Action Logement, la Caisse des dépôts, la Région, le Département, la CCI, la CMA35, EPFB, L’association des commerçants Vitré Atout, la Maison de l’Emploi MEEF et des bailleurs sociaux.

Vitré fait partie des 4 villes bretilliennes, des 11 bretonnes*, des 222 en France, entrant dans le programme « Action Cœur de Ville », dont l’objectif est d’aider la revitalisation des centres-villes des communes dites de taille intermédiaire « qui ont été négligés, délaissés » indique Rollon Mouchet-Blaisot préfet, directeur du programme national Action Cœur de Ville. « Pour chaque ville il s’agit de faire du cousu-main. » Modalités d’action : améliorer l’habitat, booster le développement économique et commercial, repenser l’accessibilité et la mobilité, les espaces publics, les équipements, l’offre de services publics, l’offre culturelle et de loisirs, ou encore mettre en valeur le patrimoine.
*Les 11 villes en Bretagne : Fougères, Redon, Saint-Malo, Vitré, Lorient, Pontivy, Vannes, Saint-Brieuc, Lannion, Morlaix, Quimper.

À PROPOS D’ACTION LOGEMENT

Le Groupe s’attache particulièrement à proposer des services et des aides financières qui facilitent l’accès au logement, et donc à l’emploi, des bénéficiaires, qu’ils soient jeunes actifs, salariés en mobilité ou en difficulté.
Action Logement gère paritairement la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction (PEEC) en faveur du logement des salariés, de la performance des entreprises et de l’attractivité des territoires.
Deux missions principales.
-Construire et financer des logements sociaux et intermédiaires, prioritairement dans les zones tendues, en contribuant aux enjeux d’éco-habitat, de renouvellement urbain et de mixité sociale.
-Accompagner les salariés dans leur mobilité résidentielle et professionnelle.