Couverture du journal du 23/07/2021 Consulter le journal

Chloé Laigre, la créatrice de cocktail

Chloë Laigre, Rennaise, vient de créer sa propre entreprise Infuse Me, spécialisée dans la création d’infusions pour gin tonic. Pendant cette période estivale, la créatrice a vendu de nombreux coffrets grâce à sa campagne de crowdfunding.

Chloë Laigre

©Chloë Laigre - Benoit Francou

Simplifier la création de cocktail

Chloë Laigre

Chloë Laigre ©DR

Chloë Laigre est diplômée d’un baccalauréat scientifique. Après ses études, elle part vivre une année en Australie où elle découvre le milieu de la restauration. Elle continue son périple et se dirige vers l’Angleterre où elle apprend à créer des cocktails. Elle découvre la culture anglaise et travaille dans différents établissements et événements. « C’est en évoluant dans le monde de la mixologie que je suis devenue amatrice de gin, fascinée par sa complexité » explique la bairmaid. À son retour en France et face à l’arrivée de la Covid-19, la professionnelle remarque une vraie attente de la part des Français : simplifier la création de cocktail maison. « J’ai toujours voulu me lancer dans l’entreprenariat. Depuis mon plus jeune âge, je suis entourée par des entrepreneurs, que ce soit dans mon cercle amical ou familial. Je souhaitais également revisiter l’emblématique gin tonic et ramener ce cocktail dans la culture française » souligne Chloë Laigre. En décembre 2020, elle lance son entreprise Infuse Me, spécialisée dans les infusions pour gin tonic.

Des produits naturels

Pour la création de ses infusions, la jeune femme s’est dirigée vers des herboristes et marchands d’épices. Après plusieurs mois de tests et de dégustations dans son laboratoire situé à Noyal-sur-Vilaine, elle a développé un coffret. Composé de six infusions, la créatrice nous explique plus en détail l’effet de ses infusions sur le gin : « L’alcool est un catalyseur qui permet d’augmenter la puissance de l’infusion. Il faut dans un premier temps, placer l’infusion dans le gin, patienter quelques minutes et ajouter les glaçons, le tonic et les garnitures ». Elles sont composées de produits naturels : la créatrice n’utilise ni conservateurs ni arômes artificiels. « Depuis le début de mon projet de création d’une entreprise artisanale, j’ai toujours voulu mettre en avant ma démarche éthique et responsable », indique Chloë Laigre. Elle fabrique elle-même ses infusions qu’elle place dans des sachets en fibre de maïs biodégradables. L’infusion peut également être dégustée sans alcool. Durant cette première année, un conseiller de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat – Direction territoriale d’Ille-et-Vilaine– a suivi la création d’entreprise de Mme Laigre. Le fonds de dotation pour la jeunesse bretonne Yao lui a permis de développer son identité visuelle.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.