Couverture du journal du 23/07/2021 Consulter le journal

La Galerie Oniris fête ses 35 ans

La galerie Oniris fête son 35e anniversaire, toute à la joie de réunir autour d’une exposition événement les artistes, les passionnés et les collectionneurs qui la suivent depuis sa création en 1986 par Yvonne Paumelle.

Galerie Oniris

Galerie Oniris ©DR

Une vraie réunion de famille, chaleureuse et colorée ! Florent Paumelle poursuit avec passion et conviction l’œuvre entreprise par sa mère. Dans la continuité avec les artistes de la première heure issus de l’Abstraction géométrique ou partisans de la couleur, et dans l’ouverture de la galerie à de nouveaux venus. Pour tisser des liens entre les uns et les autres et susciter des rapprochements.

Abstraction géométrique

Vera Molnar rend hommage à Cézanne. Dans ses montagnes Sainte-Victoire, la ligne de crête se prête à de multiples orchestrations par ordinateur, son instrument de création favori.

François Morellet s’en remet au hasard et au nombre π (Pi) pour les compositions géométriques dont il a le secret. Les compositions d’Ode Bertrand sont régies par la géométrie : variations en noir et blanc autour du carré en jouant de la densité du trait et des respirations de la toile.

Les sculptures de Norman Dilworth sont gouvernées par la géométrie de volumes noirs emboîtés pour créer des polyèdres animés par le rythme des pleins et des vides. François Perrodin fait un clin d’œil au suprématiste Malévitch dans ses volumes géométriques monochromes. Yves Popet fait triompher la couleur dans ses acryliques bicolores où chaque forme géométrique fait écho à l’autre en négatif.

De la couleur avant toute chose

Peintre de la lumière et de l’infini, Geneviève Asse fait chanter ce bleu qui n’appartient qu’à elle. Ses toiles frémissent au rythme d’une architecture secrète, de part et d’autre d’un trait de lumière : imperceptibles nuances, sensation d’infini, d’intemporalité. Claude Viallat décline d’inlassables variations colorées à partir d’une même forme appliquée sur des étoffes variées. Chaque fois la couleur « se donne » différemment. Marie-Thérèse Vacossin fonde son art sur l’interaction des couleurs, la réfraction et la lumière tandis que Frédéric Bouffandeau exploite toutes les couleurs du spectre. Carole Rivalin se laisse guider par les courbes de niveau des cartes topographiques pour répartir formes et couleurs et dessiner une nouvelle géographie dans les contrées de l’abstraction.

Tel un chorégraphe, Bonnefoi esquisse d’amples arabesques en mariant collages, peinture et crayon sur tarlatane. Les sculptures d’Alain Clément font écho à ses peintures : larges rubans de couleur rouge tracés d’un seul geste tout en mouvement. Philippe Coignée excelle dans ses peintures à la cire entre figuration et abstraction.

La galerie Oniris offre une belle palette de sensibilités, des gravures de Jean-Pierre Pincemin aux photographies d’Odile Decq dont les noirs et les gris miroitent au gré des reflets et des brillances. En passant par les compositions d’Olivier Petiteau, le benjamin de la galerie Oniris qui traduit graphiques et statistiques en compositions abstraites. Cette « réunion de famille » révèle des personnalités très différentes mais aussi des affinités dans la manière de faire vivre formes, volumes, lignes, couleurs, lumière et matière, sources de toute création.

Galerie Oniris

38 rue d’Antrain, 35700 Rennes.
Contact au 02 99 36 46 06. galerie@oniris.art
www.oniris.art. Ouverte en juillet et en août
du mardi au samedi de 14 h à 19 h

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Avocats, Notaires, Experts-comptables

Particuliers et Entrepreneurs

Formalités juridiques

Soulagez vos équipes et libérez du temps pour des travaux à forte valeur ajoutée

Vos formalités juridiques