Couverture du journal du 27/11/2020 Consulter le journal

Des repas à emporter et la livraison pour maintenir l’activité des restaurateurs

Le 15 mars dernier, suite à une mesure prise par le Gouvernement pour lutter contre la pandémie du Covid-19, les restaurateurs ont dû fermer leurs établissements. Pour faire face à cette crise sanitaire et économique, certains restaurants proposent des plats à emporter à la clientèle, comme Léon Le Cochon, situé en centre-ville de Rennes.

Une situation inédite pour les restaurateurs

Actuellement, ce secteur traverse une situation compliquée. Créé il y a plus de 20 ans par Yann Paigier, le restaurant Léon Le Cochon subit de plein fouet cette crise. Comme la majorité des restaurants dans le pays, la clientèle est quasi inexistante. « Ces difficultés, nous avons commencé à les ressentir la semaine précédant le confinement. Nous avons eu une baisse de la clientèle et de nombreuses annulations. À ce moment-là, nous avions réduit nos commandes de marchandises » explique le directeur du restaurant, Armel Cousin. À l’annonce de la fermeture, pour éviter de gaspiller, l’enseigne a distribué la marchandise à la clientèle, à des associations et à des personnes dans le besoin.

L’établissement s’adapte à la situation

« La livraison et les repas à emporter, c’est la seule façon de continuer l’activité et de générer un peu de chiffre d’affaires » indique Armel Cousin. Depuis la mi-avril, l’établissement a mobilisé une partie de ses équipes et propose des repas à emporter aux particuliers mais aussi aux professionnels avec la livraison. Ce service est disponible, le midi, du lundi au vendredi, et les commandes se font par mail, sur la page Facebook ou directement par téléphone. « En temps normal, nous faisons environ 150 couverts. Aujourd’hui, avec le service de plats à emporter, nous sommes à une trentaine de commandes le midi. Nous sommes une petite équipe de cinq personnes à travailler » explique le directeur. Les consignes sanitaires sont respectées afin de garantir la protection des équipes mais aussi des clients : le port du masque, de gants, d’une charlotte et d’une visière est obligatoire.

Le directeur témoigne des difficultés : « Avant le confinement, nous proposions déjà la vente de plats à emporter. Dans cette situation, nous rencontrons des difficultés d’approvisionnement. Certains de nos fournisseurs sont fermés. ». Pour l’après-confinement, le directeur espère une reprise de l’activité sur la période estivale et compte sur une consommation citoyenne des Rennais.

Des mesures renforcées

Le Gouvernement vient de renforcer les mesures de soutien pour les entreprises en difficulté dans ce secteur : la prolongation du chômage partiel, un renforcement du fonds de solidarité, le report des cotisations sociales, des impôts directs et des loyers. De plus, l’État envisage, début mai, de créer un fonds d’investissement pour permettre, sur le long terme, de relancer l’activité dans ce secteur.

Léon Le Cochon 02 99 79 37 54 – www.leonlecochon.fr

Vos contacts : « La CMA 35 reste mobilisée » Sur le site internet www.cma35.bzh. Par mail : clea@cma-rennes.fr. Par téléphone : 02 23 500 500