Couverture du journal du 18/09/2020 Consulter le journal

Développement des clubs d’affaires Dynabuy

Hubert Blondeau dirigeant de l’agence rennaise Dynabuy

Les membres du réseau Dynabuy ont depuis fin 2019 la possibilité de créer des clubs d’affaires privés avec l’accompagnement de leur agence locale. Malgré le confinement, 3 clubs ont déjà vu le jour, à Rennes et Saint-Malo. Des ouvertures sont aujourd’hui attendues dans les autres villes du département.

Le réseau Dynabuy propose aux entreprises de toutes tailles les avantages d’une centrale d’achats, un comité d’entreprise externalisé et un référencement pour ses offres sur le plan local. Des rencontres entre dirigeants sont également organisées mensuellement. En 2019 « Les adhérents ont émis le souhait de pouvoir se réunir sous un nouveau format, plus centré sur la recommandation. » Explique Hubert Blondeau dirigeant de l’agence rennaise Dynabuy. Le réseau a alors mis en place des clubs d’affaires privés limités à une trentaine de dirigeants dont la devise est « mieux se connaitre pour mieux se recommander ». Tour de table de présentation, session de travail autour des expertises proposées par chacun, recommandations entre membres, les ingrédients des réseaux d’affaires sont bien présents. « La spécificité de ces clubs est la bienveillance avec un esprit d’entraide », souligne l’animateur du réseau.

Des présidents de club rémunérés

Il faut être adhérent Dynabuy pour créer un club d’affaires. En revanche nul besoin de l’être pour rentrer dans ces cercles. Originalité du concept : le président de chaque club est rémunéré. Il touche un pourcentage sur les adhésions à son groupe « le souhait de Dynabuy est bien de « récompenser » le temps consacré à l’organisation et à l’animation du club », fait valoir Hubert Blondeau. Les adhérents se réunissent 1 à 4 fois par mois en fonction de la fréquence décidée par le président.

Depuis le lancement du concept, 3 clubs ont vu le jour en Ille-et-Vilaine, deux à Rennes et un à Saint-Malo. Hubert Blondeau espère maintenant voir des adhérents ouvrir de nouveaux clubs sur des villes comme Redon, Bain de Bretagne, Vitré, Fougères, Cesson-Sévigné ou Saint-Grégoire. « Ces clubs pourront ensuite envisager de se retrouver une ou deux fois par an pour élargir leur réseau».