Couverture du journal du 20/11/2020 Consulter le journal

Gifi ouvre le 18 mars 2020 dans l’emblématique immeuble de l’artère centrale rue le bastard à Rennes

C’est une nouvelle enseigne et un nouveau propriétaire pour cet ensemble aux N° 6-10 rue Le Bastard à Rennes. Une transaction signée du Groupe Giboire, conclue en fin d’année 2019, entre AEW Ciloger, société de gestion de portefeuille immobilier agissant pour le compte de son client, et un investisseur privé rennais : Mario Piromalli (voir interview ci-dessous).

Certains s’en souviennent comme étant l’ancien magasin Virgin Megastore, plus récemment Tati. Tous les Rennais connaissent cet immeuble emblématique, s’intéressent à son histoire, à son avenir. « C’est un véritable marqueur du centre-ville. Par cette vente, il reste dans le patrimoine breton » note Giboire.

100 ans de changements d’enseignes

Cet espace de vente sur trois étages au coeur de Rennes a abrité « Les Magasins Modernes » pendant une cinquantaine d’années, des années 30 jusqu’à fin 1980, remplacé par les Dames de France (une enseigne disparue depuis, rachetée par le Groupe Galeries Lafayette), ensuite par un Monoprix jusqu’en 1992. L’édifice a également abrité Intersport. Mais en plein coeur d’une zone piétonnière, l’enseigne était en mal de parking et déménage laissant la place en 1998 à Virgin Megastore. L’enseigne culturelle occupe les lieux pendant 15 ans, fermant en 2013, comme 25 autres magasins en France victimes notamment de la digitalisation de la musique. Tati avait pris place en septembre 2015 sur 2 400 m 2 , et quatre ans et demi plus tard, changement à nouveau, comme une cinquantaine de magasins Tati en région qui passeront sous l’enseigne Gifi en 2020.

La célèbre enseigne populaire née dans le quartier Barbès à Paris en 1948, ne faisait plus recette. Elle fut reprise en 2017, passant du groupe Eram (depuis 2004) à GPS – Groupe Philippe Ginestet. Celui-ci, propriétaire des enseignes Gifi et Tati, avait annoncé la réorganisation de son réseau de magasins TATI en août 2019 passant sous Gifi.

On retrouve GIFI en Ille-et-Vilaine à Saint-Grégoire (dans la zone commerciale du Nord de Rennes proche du Lycée Mendes France), Pacé, Vern-sur-Seiche, Fougères, Vitré.

Fondée en 1981 par Philippe Ginestet, Gifi est l’enseigne leader en France spécialisée dans l’équipement de la maison et de la famille à bon prix.

Le Groupe poursuit son expansion, avec l’objectif d’atteindre un parc de 1 000 magasins et un effectif de 10 000 collaborateurs à l’horizon 2027.

Le réseau de distribution, avec la participation dans le groupe belge Trafic et la reprise du groupe TATI par la holding GPG, compte 845 magasins qui regroupent 9 500 collaborateurs.

L ‘immeuble emblématique du patrimoine rennais a abrité « Les Magasins Modernes », élément principal de l’animation commerciale de la rue des années 30 jusqu’à la fin des années 80. L’immeuble s’élève en trois étages sur RDC et développe une surface GLA de 3 722 m² (surface commerciale utile). Il accueille aujourd’hui les enseignes Sephora et Gifi comme locataires.

Situé au cœur de l’artère commerçante principale du centre-ville, le bâtiment a été construit en 1926 par l’architecte Emmanuel Leray, bien connu des Rennais.

Rénové récemment, il dispose d’une grande visibilité et d’une accessibilité de premier plan.

 

 

Mario Piromalli, l’investisseur rennais au service de sa ville

L’information est divulguée, Mario Piromalli ne se dérobe pas et répond aisément et sereinement aux questions. C’est bien lui « l’investisseur privé breton » annoncé pudiquement dans les communiqués, qui a acheté pour 12 M€ cet ensemble aux N° 6-10 rue Le Bastard à Rennes.

Mario Piromalli, 60 ans, s’est lancé il y a 40 ans dans l’aventure McDonald’s. Il est devenu franchisé en arrivant à Rennes en 1987. Du premier McDonald’s à Rennes-Colombia, il exploite à présent 24 établissements de l’enseigne de fast-food américaine, représentant plus de 1 500 salariés.

Mario Piromalli est aussi président et fondateur de YAO! le fonds de dotation pour la jeunesse, créé en 2013. Ce fonds accompagne des centaines de jeunes créateurs d’entreprises en Bretagne, accompagnés chacun par un parrain, un dirigeant confirmé. Le but est ici de favoriser les synergies, de conforter les jeunes dans leur goût d’entreprendre, de sensibiliser les chefs d’entreprise bretons aux « coups de pouce » qu’ils peuvent leur donner.

« Ce qu’il faut dire de cette affaire, c’est que l’on s’est battu avec le Groupe immobilier Giboire, pour que ce soit moi qui achète cet immeuble au cœur de Rennes. Il y avait d’autres personnes sur les rangs. Et face à des Parisiens il a fallu se faire connaitre auprès du vendeur – une foncière, présenter des garanties importantes, instaurer une confiance, négocier, enchérir. Giboire était là pour défendre et porter mon projet, qui a mené la vente et participé à ce que l’immeuble reste aux mains d’un Rennais. »

Un bâtiment en très bon état, de 3 étages sur rez-de-chaussée, d’une surface commerciale utile de 3 722 m 2 qui accueille aujourd’hui les enseignes Sephora (Groupe LVMH) et GIFI (Groupe GPG) comme locataires.

Appel à projets, à l’angle des rues de Nemours et du Pré Botté

Il a racheté dernièrement deux immeubles rue de Penhoët, du côté de la place Sainte-Anne à Rennes. C’est aussi Mario Piromalli qui a, fin 2019, acheté l’immeuble comprenant en rez-de-chaussée le magasin de vêtements pour hommes Alexandre Boutique, qui a fermé, à l’angle des rues de Nemours et du Pré Botté. Un espace de 150 m 2 sur 2 niveaux, libre, en attente d’un projet intéressant.

« Je suis à la recherche d’un partenaire sur ce site, pour des vêtements encore, ou de la restauration, ou toute autre proposition. Je suis ouvert et étudierai tous les dossiers avec bienveillance. Il y a des bureaux au-dessus également, en fait c’est un ensemble assez polyvalent. Mon but est d’accompagner le développement de Rennes, je suis amoureux de ma ville et je veux être un facilitateur de projets, ouvert aux idées ».