Couverture du journal du 18/09/2020 Consulter le journal

Rencontre avec une artisane plumassière

La plumasserie est un métier d’art très connu dans le domaine de la haute couture mais très peu connu du grand public. Rencontre avec l’une des rares plumassières de France : Mélissa Pasquiet.

Le métier de plumassière

Depuis son enfance, Mélissa Pasquiet est passionnée par la haute couture. L’envie de travailler de ses mains était une évidence pour elle. Elle a obtenu un Baccalauréat en Arts Appliqués puis un BTVCM (Brevet Technique Vêtement Création Mesure). Elle a ainsi appris les bases de la couture sur-mesure. Mélissa Pasquiet passe ensuite un autre diplôme, la FCIL (Formation Complémentaire d’Initiative Locale) Arts de la mode. C’est à ce moment-là, qu’elle découvre la plumasserie. Le déclic se produit, Mélissa Pasquiet veut devenir plumassière.

« La plumasserie est un métier qui consiste à travailler les plumes pour confectionner des accessoires de mode ou des objets de décoration ».

Mélissa Pasquiet souligne : «  Le travail de la plume est varié et riche. Nous avons une multitude de couleurs et de textures possible. J’aime beaucoup travailler ce matériau ».

L’envie d’entreprendre

En mai 2019, Mélissa s’est installée à son compte comme artisane plumassière à Rennes. Elle avait comme souhait de quitter Paris tout en conservant son métier. « J’ai toujours souhaité avoir ma propre entreprise. Aujourd’hui, c’est un nouveau challenge que je tente » confie la plumassière. Dans quelques mois, elle doit s’installer dans les ateliers du Mur Habité, près des Ateliers du Vent, à Rennes. C’est un concept qui va permettre à des artistes de travailler au sein de leur propre atelier tout en exposant leur création au grand public. Mélissa propose des objets de décoration comme des abats jour, en collaboration avec Aurélie cousin, abat jouriste, ou des tableaux. Elle reste à disposition des personnes intéressées par son savoir-faire.

Du métier de couturière à celui de plumassière

Avant de se lancer dans le métier de plumassière, Mélissa était couturière. La jeune femme a travaillé dans un atelier de plumasserie en haute-couture à Paris. Aujourd’hui encore, avec le statut de micro entreprise, elle retourne sur Paris pour la confection des grands défilés comme récemment lors de la Paris Fashion Week. Mélissa souligne : « Lors des défilés, nous avons la chance de réaliser de très belles pièces que, seuls, nous n’arriverions pas à créer en aussi peu de temps. J’aime beaucoup cette ambiance collective ».

Mélissa Pasquiet réalisait également des bijoux et des accessoires en tissu. Aujourd’hui, elle continue cette activité en parallèle de son travail de plumassière. Elle vend ses créations dans des boutiques de créateurs de la région parisienne, sur internet et sur les marchés.

La transmission du savoir-faire

Le métier de plumassière est encore peu connu. La jeune femme souhaite le mettre en avant et le valoriser. À l’avenir, Mélissa aimerait transmettre son savoir-faire à d’autres personnes passionnées par le travail des plumes.
Mélissa Pasquiet est une jeune artiste passionnée par son travail. Ses créations sont déjà visibles sur les réseaux sociaux et prochainement sur son site internet, en cours de création.

Site web : http://www.melissa-pasquiet.com/