Couverture du journal du 05/08/2022 Consulter le journal

Groupe Giboire – Une ambition nationale : de nouveaux territoires & de nouveaux métiers

Le groupe familial Giboire, acteur immobilier majeur dans le grand Ouest, a dévoilé ses ambitions de développement, dans son plan stratégique « Horizon 2027 ». Sont annoncés le déploiement des activités de promotion immobilière et d’aménageur dans trois nouveaux territoires (Aquitaine, PACA et Rhône Alpes) et une diversification vers l’hôtellerie, le coworking, et le syndic. Une ambition auréolée d’un engagement environnemental.

groupe giboire, François Giboire, Olivier Biancarelli

François Giboire à gauche, et Olivier Biancarelli, le nouveau binôme à la direction générale du Groupe Giboire depuis 2021, pour l’activité promotion immobilière et aménagement, et la branche nouveaux métiers de services © 7J-LM

« Le groupe va bientôt fêter ses 100 ans, re-situe François Giboire, co-directeur général du Groupe Giboire, je suis la quatrième génération de cette histoire familiale née à Rennes. » En binôme avec Olivier Biancarelli, co-directeur général arrivé dans le groupe il y a 9 mois, ils présentent la stratégie d’envergure nationale engagée depuis quelques semaines. « Ce groupe familial s’est développé depuis près de 100 ans avec pragmatisme, prudence et efficacité, avec un fort succès. Il y quelques mois nous avons engagé un travail stratégique, incluant les managers puis les collaborateurs, dans l’objectif de garder le meilleur (nos valeurs familiales d’indépendance financière, d’engagement et de fiabilité sur le long terme), et de porter de nouvelles ambitions. Il se traduit par trois axes business : la transition environnementale, l’expansion géographique, la création de nouveaux métiers connexes. »

Un déploiement sur trois régions

Fortement implanté en Bretagne, en Pays de Loire et à Paris (15ne d’opérations depuis 2017), les dirigeants annoncent renforcer l’investissement sur ces territoires, tout en se déployant sur trois nouvelles régions, pour lesquels les recrutements sont avancés : en Nouvelle Aquitaine (bassin de Bordeaux), Paca & Occitanie (Marseille et bassin Montpelliérain), et Auvergne Rhône Alpes (métropole lyonnaise et Savoie). « Il y a une forte intensité concurrentielle, mais nous sommes bien accueillis. Nous avons des valeurs qui intéressent les élus et les acteurs de l’aménagement. On ne vient pas sur ces territoires pour faire un coup immobilier, un one-shot, c’est un engagement, et cela séduit. Nous avons également une solidité financière, nous finançons les projets en fonds propres, ce qui est un gage de liberté et d’indépendance. »

De 210 M€ de chiffre d’affaires en 2021, le groupe pourrait atteindre les 500 M€ d’ici 5 ans.

Le groupe de 230 collaborateurs recrute actuellement une quarantaine de personnes sur les 6 régions.

Un maître mot : l’indépendance, avec 315 M€ de fonds propres.

Nouveaux métiers : offre hôtelière & espaces coworking

« Nous nous déployons sur des métiers connexes : Maestro créée début 2022, dirigé par Patrick Hingant, est une filiale de syndic de copropriété, qui permet de garantir aux acquéreurs la bonne tenue dans le temps du bâti. Un métier qui est très complémentaire à celui de promoteur, et qui s’est beaucoup digitalisé depuis la phase covid. »
« Après avoir construit des hôtels, nous passons à la phase exploitation ! Le premier projet est un hôtel 4* à La Baule, Les Roches Rouges, comprenant une centaine de chambres et 80 logements avec un lancement de commercialisation en 2025. »

« Et enfin, avec la filiale Le Pod, nous proposons des espaces de coworking, premium avec un fort niveau de services, pour accompagner les évolutions du monde du travail. » Le Pod-Rennes ouvre cet été dans l’immeuble Identity 3 à EuroRennes, soit 1 400 m2 sur 2 niveaux ainsi que le rooftop au 9e étage. Début 2023 un Pod ouvre à Angers près de la gare sur 1 300 m2.

L’engagement environnemental

« Nous n’avons pas attendu pour nous engager dans la construction durable, avec des immeubles labellisés, des logements passivhaus, l’usage de matériaux biosourcés… actuellement 10 % de notre production est en bois par exemple. Aujourd’hui notre savoir-faire on le fait savoir. Nous engageons par ailleurs un travail de mesure de notre empreinte carbone, et notre impact sur la biodiversité, s’ensuivra des actions ciblées. » Une cellule de chiffrage a également été créée afin de maitriser les coûts de chantier, « qui ont pu augmenter jusqu’à 50 % ces derniers temps. Cela doit aussi permettre d’éviter les erreurs de commande sur les quantités. »

Groupe Giboire, Renaissance, Vannes

Le programme Renaissance dans l’ex-tour de la CPAM à Vannes © Latitude Architectes

15% de rénovation urbaine

« C’est une part grandissante de l’activité, la rénovation et le ré-aménagement urbain. » Parmi ces projets, l’ex tour de la CPAM à Vannes sera transformée en 130 logements. Quant à l’emblématique Tour Bretagne à Nantes dont Giboire est propriétaire à 65 % (30% à Nantes métropole), un projet mixte se dessine, soumis aux architectes en cette fin 2022. Fermé depuis deux ans, l’immeuble nécessite 10 M€ d’investissements pour le désamiantage, auxquels s’ajoutent chaque année 800 K€ de charges de maintenance.

 

Bientôt centenaire !

1923 – Rémy Giboire crée son cabinet d’assurance à Rennes, puis son agence immobilière, commercialisant fermes, châteaux, immeubles et fonds de commerce. Il devient négociateur pour le compte de la ville de Rennes et la Caisse des dépôts, aidant la collectivité à constituer des réserves foncières importantes qui serviront à bâtir les actuels quartiers Maurepas, Villejean, Le Blosne, Bréquigny

Années 50 : Deux de ses fils, Claude et Jacques, reprennent les clés de la réussite. Claude Giboire réalise ses premières opérations de promotion immobilière. Il acquiert également le grand-hôtel de Saint-Lunaire pour le réhabiliter entièrement en logements.

Années 80-90 : Claude Giboire transmet à ses enfants, Françoise, Olivier, Laurent, et Michel, ce dernier est nommé président du Groupe en 1995. Ils accompagnent le développement du Groupe sur l’ensemble des métiers de l’immobilier dans le grand Ouest.

2017 : À la conquête de Paris.

Septembre 2021 : Transition à la gouvernance : François Giboire fils de Michel est rejoint par Olivier Biancarelli pour former un binôme à la direction générale. Michel Giboire est président du directoire.

2022 : Création d’un comité exécutif de 12 personnes (Comex). Le Groupe part à la conquête du sud : Nouvelle Aquitaine, Paca & Occitanie, Auvergne Rhône Alpes.