Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Produit en Bretagne : décès du président-fondateur Jean-Claude Simon

Jean-Claude Simon, décédé ce week-end à l’âge de 83 ans, avait participé, il y a 30 ans, à la création de l’association Produit en Bretagne.

Jean-Claude Simon ©Produit en Bretagne

Jean-Claude Simon ©Produit en Bretagne

Né dans le pays Pagan (nord Finistère), Jean-Claude Simon était le directeur marketing et développement du groupe Even, avant de devenir le directeur général d’Even RHD (restauration hors domicile), lorsqu’il fut l’un des artisans de la création de Produit en Bretagne en 1993. Entouré de quelques dirigeants de l’agroalimentaire et de la grande distribution,  » il a eu cette idée géniale de créer une association qui inviterait les consommateurs bretons à faire preuve d’esprit civique en achetant des produits bretons de qualité, identifiés par un logo, et qui rayonnerait sur les cinq départements de la Bretagne historique », rappelle l’association. Il en devint naturellement son premier président-fondateur.

« Alors que la Bretagne traversait une période difficile et que la situation économique se dégradait, Jean-Claude Simon et Jean-Marie Le Gall, serriste et directeur de la Coopérative La Presqu’île à Plougastel, ne pouvaient se résigner à rester attentistes. Ils avaient compris que le principal enjeu du moment, c’était l’emploi et le maintien des emplois et des centres de décision en Bretagne. » Une hypothèse « a priori farfelue », comme ils le racontaient eux-mêmes, naît : « Si on disait aux Bretons, à prix égal et à qualité identique, d’acheter breton. » Jean-Claude Simon expliquait alors : « Nous pensions que le meilleur moyen de progresser serait de faire référencer nos entreprises par la grande distribution et d’inciter les Bretons à acheter les produits régionaux. Mais pour réussir, il importait de communiquer avec les consommateurs et d’obtenir leur adhésion. » Douze industriels de l’agroalimentaire breton embarquent, avec la Scarmor à leurs côtés. « Ils étaient des précurseurs et des visionnaires. L’achat local, la souveraineté alimentaire, la réindustrialisation et la relocalisation. »

L’idée (beaucoup enviée et jamais égalée) du logo jaune et bleu avec son phare blanc, éclaireur d’un acte d’achat militant et engagé, on la retrouve 30 ans plus tard sur plus de 4 000 produits.