Couverture du journal du 23/10/2020 Consulter le journal

La fabrique de Lunedoù

Artisanat éco-responsable et montures sur-mesure

Corinne Houdmond devant sa collection de lunettes Ayoka

Créée en 2019, la Fabrique de Lunedoù propose des montures de maisons françaises et des montures sur-mesure

Une lunetière et opticienne pétillante

Après avoir exercé le métier de professeur de judo pendant 9 ans, Corinne Houdmond décide, en 2004, de faire un bilan de compétences et se réoriente. En 2007, elle obtient son BTS Optique-Lunetterie et elle devient, l’année suivante, directrice d’une enseigne d’Opticiens Mutualistes en Normandie.
En 2017, pour des raisons personnelles, elle vient s’installer à Rennes. « Arrivée à Rennes, j’ai eu un déclic. Je voulais devenir entrepreneure et créer ma propre boutique, une boutique et un atelier à mon image » explique Corinne Houdmond. En juillet 2019, cette femme pleine d’énergie ouvre la Fabrique de Lunedoù, située sur le Mail François Mitterrand à Rennes. Dans le cadre du Pass Création*, Corinne Houdmond se fait accompagner dans son développement par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat d’Ille-et-Vilaine : « Je recommande aux artisans qui peuvent en être bénéficiaires de faire la demande de cette aide. Cela m’a beaucoup apporté pour le développement de mon entreprise » déclare l’artisane. Elle propose des montures de maisons françaises, mais elle développe aussi sa propre collection, nommée Ayoka qui signifie « Bonjour et bienvenue » en bété ; un clin d’œil à ses origines de Côte d’Ivoire.
« J’ai toujours aimé le dessin et j’ai toujours voulu en faire mon métier. Il est important pour moi de créer des lunettes sur-mesure. Nous avons tous une morphologie différente, il faut des lunettes adaptées et confortables » souligne la lunetière.

Un engagement éco responsable

Corinne Houdmond a une vraie démarche éco-responsable dans sa boutique et dans son atelier puisqu’elle a acheté, en grande majorité, du mobilier et des machines d’occasions. Elle évite également le gaspillage en réutilisant l’eau grâce à un circuit fermé installé sur l’une de ses machines. L’opticienne réutilise aussi des chutes de lunettes pour fabriquer des bijoux ou de nouvelles montures. La lunetière attache une grande importance à la provenance de ces produits : elle travaille avec une marque française, Modot et une marque italienne, Mazzuchelli, pour les plaques. Elle propose également des lunettes en acétate et en corne de bluffle.

 

* Le Pass Création permet aux porteurs d’un projet de création ou de reprise d’entreprise de bénéficier d’un accompagnement individualisé, de 13 à 27 heures selon le profil de la personne. Un dispositif financé par la Région et notamment mis en oeuvre par la CMA : «Les conseillers de la CMA 35 accompagnent les créateurs et re- preneurs dans la création de leur entreprise grâce notamment au Pass Création. C’est un parcours d’accompagnement personnalisé qui permet de dynamiser et de sécuriser un projet de création ou de reprise, » indique Philippe Plantin, Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat d’Ille-et-Vilaine.

> Contact à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat d’Ille-et-Vilaine :
02 23 500 500 ou clea@cma-rennes.fr