Couverture du journal du 27/11/2020 Consulter le journal

Le Ty Bazar d’Émilie Le Gall à Orgères

twitter

Émilie Le Gall a décidé de changer de vie à l’aube de ses quarante ans. Lassée de son poste administratif qu’elle occupe depuis plus de quinze ans, elle décide de tout plaquer pour se lancer dans une activité manuelle et créative qui la motive : tapissière d’ameublement en siège. Aujourd’hui elle restaure les assises usées et chine des pièces qui serviront de support à sa créativité pour l’élaboration de pièces uniques.

Émilie Le Gall est à son compte depuis septembre 2018. Elle exerce dans son garage atelier où elle laisse parler sa créativité. Pour arriver à cela, elle s’est formée 9 mois à l’atelier de l’Estran à Sel-de-Bretagne puis a passé avec succès son CAP de tapissière d’ameublement en siège, en candidate libre. Depuis Émilie est artisane et extrêmement heureuse dans cette vocation tardive mais réussie. « J’aime être dans mon atelier entourée de mes meubles, de mes outils. Je travaille avec les techniques traditionnelles. J’utilise des garnitures naturelles composées de fibres végétales et de crin d’animal et lorsque cela est plus approprié avec de la mousse ».

Redonner une seconde vie aux sièges

Émilie refait tout type d’assises, du siège Voltaire au fauteuil bridge et passant par la chaise de coiffeur. Elle habille les sièges de style ou contemporain en fonction des demandes. On lui amène des sièges pour conserver un meuble de famille mais aussi pour transformer une assise classique en une pièce unique et originale. « Au départ, lorsque je me suis installée, mes clients venaient surtout de mon cercle familial. Aujourd’hui le bouche-à-oreille fonctionne très bien et une nouvelle clientèle arrive », se réjouit-elle.

Réfection traditionnelle d’un fauteuil Voltaire

Des pièces uniques

Chiner fait aussi partie du métier. Émilie aime aller sur les brocantes, vide-greniers pour trouver des pièces uniques qu’elle réinvente au gré de son imagination ou des désirs de ses clients. « J’aime beaucoup les années 50-60-70 et les couleurs vives. Lorsque je trouve une pièce je crée un modèle unique ou une petite série si j’ai le nombre de chaises suffisant. Je stocke également des sièges chinés dans l’atelier. Les clients peuvent venir les découvrir et commander un relooking en fonction de leur goût » précise Émilie.

Réfection d’une paire de fauteuil Bridge

Une démarche Eco-responsable

Même si le métier par sa nature s’inscrit de fait dans une démarche eco-responsable, Émilie prend soin de limiter au maximum son impact environnemental dans sa pratique quotidienne « J’essaie au maximum de tendre vers le zéro déchet. Je recycle toutes mes chutes, de mousse, tissus… »

TY BAZAR TAPISSERIE

Site web : tybazartapisserie.wordpress.com
Instagram.com : tybazartapisserie
ORGÈRES