Couverture du journal du 03/02/2023 Le magazine de la semaine

Les SuperActifs : une plateforme pour valoriser les compétences et l’expérience des séniors

C’est le besoin de réorientation professionnelle et de sens qui pousse Marie Villena, anciennement avocate en droit des affaires et Joséphine de Geyer, ingénieure de formation, à créer en 2022 le projet des “SuperActifs”.

Marie Villena et Joséphine de Geyer

Marie Villena et Joséphine de Geyer ©DR

“L’entrepreneuriat, oui, mais en créant une solution d’utilité sociale.” Voilà ce qui a guidé Marie et Joséphine durant ce tournant professionnel. Pour  mettre en relation des étudiants et personnes âgées isolées, les deux associées ont cherché une solution innovante et différenciant.

Récréer du lien social et intergénérationnel

La plateforme les SuperActifs voit le jour début octobre 2022. Elle a pour but de favoriser le lien social et l’échange intergénérationnel en permettant aux retraités, “Les SuperActifs”, de venir à la rescousse des particuliers en leur proposant leurs services (garde d’enfants, entretien de la maison ou du jardin, petits travaux, etc.).

Ces services sont rémunérés, ce qui permet aux retraités de compléter leurs revenus tout en créant du lien social et intergénérationnel. “Nous encourageons tous nos utilisateurs à partager des moments conviviaux entre 2 services rendus, afin de renforcer les liens entre Les SuperActifs et les particuliers qu’ils aideront.” Cette initiative doit permettre de replacer le sénior au cœur de la société et de valoriser ses compétences et son expérience.

Même dans le choix du nom, l’équipe s’est confrontée à une réalité : l’ensemble des mots pour désigner les retraités ont une connotation négative ou renvoient à un état de vieillesse ou au retrait. Il était alors important de choisir un terme plus valorisant. “Nous pensons qu’il est important de cesser de confondre pension de retraite et vie en retrait, et que les seniors peuvent être acteurs de renforcement social. Aujourd’hui, lorsque l’on travaille, on est un “actif”, puis à la fin de sa vie professionnelle on est “retraité”. Pour nous, on est “actif” tout au long de sa carrière professionnelle , puis SuperActif dans la société !”

Développement de l’offre de service

Avec trente utilisateurs depuis le lancement, une cinquantaine de SuperActifs prêts à partir en mission et déjà une quinzaine de services rendus, l’équipe entend bien poursuivre ce développement. Les deux associées ambitionnent un déploiement de la plateforme afin d’atteindre un objectif de cent inscrits avant fin décembre. D’ici au premier trimestre 2023, le développement du service aux entreprises permettra à celles qui seront partenaires et à leurs salariés de formuler des demandes auprès de l’équipe (garde d’enfants, petits travaux, emmener un proche à un rdv médical…). Elle s’engagera alors à y répondre en quelques heures. Une recherche de financement permettant de développer une nouvelle version de la plateforme avec des services supplémentaires devrait voir le jour en 2024. Si le développement à Rennes et en périphérie est un succès, le déploiement national de la plateforme s’effectuera cette même année.