Couverture du journal du 27/11/2020 Consulter le journal

L’incubateur TAg35 intègre 10 nouveaux projets

L’incubateur TAg35, dédié à l’économie Sociale et solidaire et l’Innovation sociale en Ille-et-Vilaine, accueille 10 projets et 21 entrepreneurs en cette nouvelle rentrée. Une quatrième promotion qui présente un bel éventail d’activités dans le domaine de la culture, du sport, de l’économie circulaire, du droit, de la santé, de la mobilité, du BTP ou encore de l’insertion. 7 Jours est allé à la rencontre de sa directrice Assia Aïch et de son responsable incubateur Gaël Helary.

Ille-et-Vilaine

En quoi consiste votre mission ?

L’action de TAg35 passe par trois étapes : d’abord détecter les besoins sociétaux non couverts du territoire, ensuite transformer l’idée d’activité économique en projet d’entreprise sociale, et, enfin, faire monter en puissance les entreprises jusqu’à ce qu’elles fonctionnent de manière autonome et créatrice d’emplois.

Quels sont les critères pour être incubé chez TAg35?

Chaque année, nous accueillons une promotion de 10 à 12 projets. Cette année, nous avons reçu 35 candidatures. 19 dossiers ont été présélectionnés et soumis à un comité de sélection composé de partenaires publiques comme l’État, la région, le département, la métropole, et techniques comme la coopérative d’activité Elan créateur, l’URSCOP… Des entrepreneurs issus d’anciennes promotions constituent également le jury qui compte au final une quinzaine de personnes. Pour être sélectionné, le projet doit être collectif et combiner utilité sociétale et innovation sociale. Il doit bien sûr s’ancrer sur le territoire, être créé en propriété collective avec une gouvernance démocratique. Cette année, 10 projets ont été sélectionnés. Ils sont incubés pour une période de 12 à 18 mois.

Qu’est-ce que l’incubateur apporte aux porteurs de projet ?

Deux personnes de TAg35 s’occupent plus particulièrement de l’incubateur. Les porteurs de projets vont bénéficier d’ateliers collectifs, d’un appui méthodologique, d’une mise en réseau avec les acteurs publics, les financeurs, les investisseurs, les entreprises, et les acteurs de l’économie sociale et solidaire du territoire. Les besoins de financement de nos entreprises incubées vont de 50 000 euros à 3,6 millions d’euros. Nos locaux sont également mis à leur disposition.

Quel est le coût de l’incubateur pour l’entrepreneur?

La cotisation pour être incubé chez TAg35 est de 60 € mensuels.

Quelles sont les nouveautés cette année ?

Nous prévoyons plus de temps de rencontre avec davantage d’ateliers collectifs et de temps d’échanges ainsi que la mise en place d’un réseau « d’anciens ». En avril prochain nous prendrons également possession de nouveaux locaux au sein de l’immeuble Le Quadri dans le quartier du Blosne à Rennes. Le lieu (Ndlr : qui sera livré en mars 2021), a été conçu pour accueillir des acteurs en lien avec l’Économie Sociale et Solidaire. On y retrouvera par exemple Tribord (insertion via la collecte des déchets), le Cress (promotion de l’économie sociale et solidaire), Eko Synergies (achats durables) ou encore Enercoop (énergie verte). Un écosystème parfait pour nos porteurs de projets.

Les 10 projets retenus

Agence sensible : Spécialisée dans l’ingénierie culturelle, l’Agence sensible crée, développe et accompagne des projets culturels et artistiques, en privilégiant la dimension collective et l’ancrage territorial des projets. Afin d’être au plus près des acteurs et habitants avec lesquels elle co-construit ces projets, l’agence réalise des « nichages », c’est-à-dire qu’elle installe ses bureaux pour des périodes d’environ 4 mois dans différentes structures avec lesquelles elle souhaite travailler.

Argyll : est une entreprise coopérative, horizontale et écologique qui souhaite intégrer dans une même structure toute la chaîne du livre, depuis l’auteur jusqu’au lecteur, et valoriser la création à travers, notamment, un nouveau type de contrat. Elle aura trois pôles : librairie, maison d’édition et incubateur de projets locaux liés au monde du livre. Première étape : le lancement de la maison d’édition en mars 2021.

Coopavocats : espace de coopération hybride, solide et solidaire pour les avocats. Un cabinet partagé, un espace de coopération et de mutualisation des besoins matériels et humains de nature à pallier les inégalités d’accès de certains professionnels à de bonnes conditions d’exercice. Un accompagnement collectif et individualisé ainsi qu’un statut social protecteur.

En boite le plat : une initiative visant à réduire les déchets produits par la vente à emporter en réintroduisant des boîtes en verre consignées chez les commerçants. Contre une consigne de 5 euros un emballage réutilisable en verre pourra être choisi par le client en alternative au jetable. Après avoir dégusté son repas, il pourra ramener son emballage dans n’importe quel établissement appartenant au réseau « En boite le plat ».

ESS CARGO & Cie est une entreprise collective de l’est implantée dans le quartier de Villejean, à Rennes qui vise a créer des rencontres afin de faire naitre des projets répondant aux enjeux du territoire. C’est un tiers lieu d’innovation social, collectif et solidaire dont la mission consiste à co-construire un quartier plus juste et plus écologique grâce au faire ensemble.

Sentiers et Santé : l’association SenS veut créer un centre de santé communautaire entre Redon et Grand-Fougeray. Lieu d’accueil, d’accès aux droits et aux soins, le centre se développera grâce à un diagnostic effectué avec les habitants dans le but de partir de leurs besoins et de leurs moyens, et donc de favoriser leur accès à davantage de maîtrise de leur propre santé.

T.E.R.R.E : l’association T.E.R.R.E lance un lieu de réinsertion et d’entraide pour les personnes en situation de précarité en proposant, notamment, une activité de fabrication de matériaux de construction en terre crue.

Mon P’tit camion : l’association a pour objet la promotion, la mise en oeuvre et le développement des services itinérants et des commerces ambulants dans les territoires peu denses. Les activités de Mon P’tit camion s’adressent aux porteurs de projets itinérants : collectivités territoriales, associations, entrepreneurs.

L’équipière : recycleriez du sport, souhaitant rendre le matériel sportif financièrement accessible donner une seconde vie aux objets recyclés dans le circuit achat/vente/prêt.

Les maisons Sequoïa : Habitat participatif pour seniors : autonomie et amélioration du quotidien des personnes séniors.