Couverture du journal du 14/06/2024 Le nouveau magazine

Oceania Saint-Malo : réouverture d’un best-seller du groupe

Après six mois de fermeture pour travaux, l'hôtel Oceania 4* de Saint-Malo rouvre ses portes. Le groupe brestois Oceania Hotels a investi près de 5 millions d'euros dans la rénovation de son établissement situé sur le Sillon, en front de mer, ce qui représente 10 % de son chiffre d'affaires. Avec 30 établissements à travers la France, dont 11 en Bretagne, le groupe familial Oceania Hotels continue de se positionner comme un acteur dynamique de l'hôtellerie dans l'Hexagone.

À droite, Béatrice Gallais, directrice de l'hôtel, salariée du groupe depuis 1989. À gauche, Rozenn Branellec Dumon a passé onze ans chez L'Oréal, à des fonctions marketing, avant de rejoindre le groupe fondé par son père François Branellec, et devenir directrice générale©SB_7Jours

Devant l’ampleur de la rénovation et la durée réduite du chantier, l’hôtel rouvre ses portes en deux temps : fin avril pour le lobby, le bar, l’espace bien-être et les 44 chambres du rez-de-chaussée, 1er et 2e étages et, fin juin 2024, pour les 32 autres chambres aux 3e et 4e étages, dont les deux nouvelles suites. “Pour chacun de nos chantiers, nous travaillons avec des partenaires de longue date que nous associons à des entreprises locales », précise la directrice générale du groupe Oceania Hotels, Rozenn Branellec Dumon, fille du fondateur, François Branellec.

©Oceania Hotels

©Oceania Hotels

Une rénovation qui place la mer en majesté, « les couleurs, l’orientation des lits, tout a été pensé pour vivre la mer », commente Rozenn Branellec Dumon, qui s’occupe personnellement des choix de décoration pour tous les hôtels.

Un groupe aux 75 millions d’euros de chiffre d’affaires

Oceania Hotels, entreprise familiale basée en Bretagne, créée en 1975 et présidée par Gurvan Branellec, compte 30 hôtels en propre dans toute la France, répartis dans une vingtaine de villes et offrant près de 3 000 chambres au total. La gamme d’établissements comprend des hôtels 3 et 4 étoiles sous la marque Oceania, ainsi que trois hôtels éco-responsables sous la marque Nomad. « Au départ, les hôtels Oceania étaient très business. L’arrivée d’Airbnb nous a poussés à la remise en question. Nous avons misé sur le service et les espaces bien-être », analyse la directrice générale.

Le bar est ouvert à la clientèle extérieure à l'hôtel et accueillera un brunch le dimanche©SB_7Jours

Le bar est ouvert à la clientèle extérieure à l’hôtel et accueillera un brunch le dimanche©SB_7Jours

Le chiffre d’affaires cumulé du groupe atteint 75 millions d’euros en 2023, contre 62,2 millions d’euros en 2022 et 41,7 millions d’euros en 2021. « 2024 s’annonce très prometteuse. D’autant plus, que nous avons dû faire sans l’hôtel de Saint-Malo qui tire le groupe. » L’Oceania de Saint-Malo contribue à hauteur de 10 % du chiffre d’affaires global du groupe. L’établissement malouin attire une clientèle à 70 % loisirs et à 30 % affaires.

©SB_7Jours

©SB_7Jours

En plus de la réouverture de l’hôtel Oceania à Saint-Malo, le groupe aux 700 collaborateurs poursuit son expansion avec l’ouverture de quatre nouveaux établissements à Dijon, Lille en 2024, Lyon en 2025 et Paris Porte de Clichy en 2026. ​​​​​

Une offre « séminaire »

Une salle de 80 personnes peut accueillir des séminaires ou événements de team building« Nous pouvons également moduler des chambres, notamment les suites, pour des événements. »