Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Orange : 
7 créatrices d’entreprises bretonnes accompagnées

À partir du 7er février et pour une durée de 10 mois, 7 entrepreneuses vont bénéficier d’un accompagnement personnalisé et collectif au travers d’ateliers et de coaching. Il s‘agit pour Orange de la cinquième édition de son dispositif Femmes Entrepreneuses.

Pénélope Thiébaut et Valérie Renard, DiFférent.e (35), font partie des femmes entrepreneures sélectionnées par Orange

Dans le monde de l’entrepreneuriat, les femmes sont sous-représentées et rencontrent souvent des difficultés pour se lancer. Pour preuve, ces chiffres édifiants publiés par Orange : 10% des entreprises sont fondées par des femmes et elles ne recueillent que 7% du total des levées de fonds hexagonales. En réponse à cela, l’opérateur a créé en 2018 le programme Femmes Entrepreneuses. Cet accompagnement vise à offrir un soutien personnalisé et de proximité pour aider les femmes entrepreneuses à tirer parti des avantages du numérique dans les premières années de création de leur entreprise. Plus de 420 femmes ont déjà bénéficié de ce cursus dont une trentaine en Bretagne.

L’accompagnement dure une année et est entièrement gratuit. Au programme, et selon les besoins exprimés : développement personnel, réseaux professionnels, communication, ateliers régionaux et nationaux, e-learning, développement business… Ces entrepreneuses sont également guidées par des mentors locaux pour répondre à leur problématique et creuser leur business model.

Les 7 « Femmes Entrepreneuses » retenues en Bretagne sont :

Emilie Nouveau, Neovoice (35). NeoVoice a pour objectif de créer un algorithme capable d’identifier automatiquement le langage corporel du chien pour déterminer ses émotions et ses troubles de comportement dans un souci de bien-être animal. L’algorithme sera intégré dans une plateforme pro à destination des professionnels de la santé canine.

Emilie Nouveau, Neovoice (35)

Laurence Gauvry, Tuteuro (22). Tuteuro conçoit, fabrique et commercialise des outils pédagogiques innovants dans le domaine des mathématiques pour les élèves de primaire ayant des troubles de l’apprentissage (autisme, dyscalculie, trisomie21, trouble de l’attention).

Laurence Gauvry, Tuteuro (22)

Séverine Inkerman, TiKoantik (56). TiKoantik s’est donné une mission : faciliter l’achat de matériel de puériculture de seconde main. Pour cela, l’entreprise propose des produits reconditionnés pour bébé, des conseils adaptés (en particulier autour de l’éco-parentalité) et des offres pour aider les proches à offrir un cadeau d’occasion.

Séverine Inkerman, TiKoantik (56).

Laëtitia Morel, Professionnelle de l’organisation, Mieux Ici (29). Laëtitia intervient chez les particuliers et les professionnels pour optimiser leur lieu de vie et/ou de travail par le tri, le désencombrement et le rangement, mais aussi dans la gestion de leur quotidien afin de le simplifier, le faciliter, l’alléger et les libérer de la charge mentale. Elle les accompagne également aux premiers pas vers le zéro déchet dans le respect de leur fonctionnement propre.

Laëtitia Morel, Professionnelle de l’organisation, Mieux Ici (29)

Pénélope Thiébaut et Valérie Renard, DiFférent.e (35). Économie circulaire et sociale.
Une entreprise bretonne engagée qui diminue l’impact environnemental des matières textiles. « Nous sauvons des textiles de la destruction pour les surcycler / upcycler . L’Upcycling (aussi appelé surcyclage) utilise la matière telle qu’elle est pour en créer quelque chose de nouveau . Il n’y a pas de création de nouvelle matière dans cette innovation de production. Nos produits textiles sur mesure, ou via notre catalogue, sont à destination essentiellement des entreprises soucieuses de leur empreinte carbone. Nous travaillons dans un écosystème inclusif qui favorise l’insertion des plus fragiles. »

Pénélope Thiébaut et Valérie Renard, DiFférent.e (35)

Eva Leboucher, Nyxio (35). Nyxio simplifie et encourage la prise des transports en commun routiers en connectant les points d’arrêts aux bus et cars. Ce dispositif de sécurité et d’accompagnement matérialise les arrêts avec un signal lumineux et permet à tous les usagers de se signaler en amont aux conducteurs.
Il améliore ainsi l’expérience voyageur dès le temps d’attente et contribue à l’optimisation de l’offre de transports.

Eva Leboucher, Nyxio (35)

Perrine Chapot, Ochy (35). Ochy est une application qui utilise l’IA pour analyser le mouvement humain avec la précision des analyses effectuées en laboratoire, mais sur un smartphone afin que les gens puissent évaluer leur technique de course à pied où et quand ils le souhaitent. Grâce à un algorithme biomécanique personnalisée (en fonction de la taille, poids et vitesse de course), nous identifions les points faibles de la personne et proposons un plan de renforcement́ afin réduire le risque de blessures.

Perrine Chapot, Ochy (35).