Couverture du journal du 07/06/2024 Le nouveau magazine

Réseau-Néo renforce son offre

Pour ses 10 ans, la PME lorientaise Réseau-Néo conforte son offre de supply-chain pour ses clients industriels de l'agroalimentaire. L’entreprise vient de poser la première pierre d’un nouvel outil logistique pour les entreprises bretonnes, avec une plateforme de stockage de près de 1 200 mètres carrés, multi-températures, dans la zone d’activités de la Cardonnière.

Marc Bouleux, fondateur du groupe Néo, lors de la pose de la première pierre de la plateforme logistique à la Cardonnière, à Lorient. À ses côtés, Michel Toulminet, adjoint au maire de Lorient en charge de l’urbanisme©Néo Logistique

Réseau-Néo est un prestaire de services accompagnant une cinquantaine d’entreprises de l’agroalimentaire dans leur stratégie d’achats de matières premières (beurre, crème, cacao, fruits secs, graines…). Elle s’adresse aux PME qui élaborent des recettes de produits alimentaires. L’entreprise compte une quinzaine de salariés, une croissance annuelle à deux chiffres et un chiffre d’affaires 2023 de 11,5 millions d’euros.

2,4 millions d’investissement

La future plateforme de stockage permettra à la société de maîtriser l’ensemble de ses métiers. « Cette plateforme logistique, issue d’une expertise de longue date et de l’excellence opérationnelle de ces 10 dernières années, incarne “la première pierre” d’une stratégie forte et ambitieuse, mais aussi une fenêtre ouverte sur le monde pour nos entreprises agroalimentaires », explique le dirigeant, Marc Bouleux.

 

Un investissement de 2,4 millions d’euros pour la première phase de construction de la plateforme qui devrait être livrée au premier trimestre 2025, pour accueillir 1 200 palettes de produits transformés. Une seconde phase comprend l’accueil de 900 palettes de surgelés, pour un projet logistique global qui devrait être achevé d’ici à 2026.

Lorient : une position centrale

« La gestion des flux et des stocks est un élément à part entière de notre offre de services. Nous proposons du stockage de proximité et nous gérons la logistique des entreprises situées en Bretagne et sur l’Arc Atlantique. Nous avons la chance d’être sur une situation centrale en Bretagne, à moins de 150 km de Rennes, Nantes, Brest et Saint-Brieuc. Le port de Lorient offre aussi des débouchés maritimes », confie Marc Bouleux.

 

L’entreprise charge et expédie notamment les productions de la métropole vers les territoires d’Outre-Mer (Antilles et Océan Indien). La société vise bien sûr la « full performance » (100 % d’approvisionnement durant les crises du Covid et des pénuries de matières premières) et reste attachée à des valeurs de territoire et de proximité.