Couverture du journal du 14/06/2024 Le nouveau magazine

Atelier Lunaïa : des fresques pour « créer l’identité des entreprises »

Créé en 2023, l’atelier Lunaïa, installé à Meillac, mêle art graphique et décoration d’intérieure. Sophie Vallez propose des fresques murales aux particuliers mais aussi aux professionnels.

©Atelier Lunaïa

©Atelier Lunaïa

Derrière l’atelier Lunaïa, Sophie Vallez, ancienne graphiste aux Thermes marins de Saint-Malo, avec un bagage universitaire en décoration d’intérieur. « L’idée de cette reconversion était d’allier mes compétences dans ces deux domaines. » Créé en 2023 et basé à Meillac, entre Rennes et Saint-Malo, l’atelier s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux professionnels.

©Sophie Vallez

©Sophie Vallez

 

Développer le portefeuille de clients professionnels

Si, pour le moment, la clientèle de Sophie Vallez est plutôt constituée de particuliers (80 %) « principalement des fresques pour des chambres d’enfants », la jeune dirigeante commence à trouver sa clientèle du côté des professionnels. Six entreprises bretilliennes ont d’ores et déjà habillé leurs locaux avec une des fresques de Sophie Valez.

Parmi les demandes des entreprises, accompagner la croissance lors d’un déménagement, « dernièrement, j’ai par exemple eu le déménagement d’une entreprise à Cesson-Sévigné, spécialisée dans le test olfactif, qui voulait habiller des locaux neufs. Cela sert d’outil de communication ». Mais aussi des commerces, une cave à vins par exemple, pour créer une identité. « Mon but est de me développer sur cette partie professionnelle, à destination des entreprises de tous secteurs, commerces, cabinets médicaux où les salles d’attente sont souvent vides… il y a un marché », évoque la créatrice.

©Sophie Vallez

©Sophie Vallez

Du côté des entreprises, l’avantage est considérable : « L’entreprise peut défiscaliser, sous conditions évidemment, l’achat d’une fresque murale, celle-ci étant considérée comme une œuvre d’art. La condition principale étant que cela soit exposé dans un lieu visible de tous. »

 

Marché de niche

En moyenne, une fresque, sur devis (selon la taille et les matériaux utilisés), est facturée de 700 à 3 000 euros, « il faut compter 1 000 euros en moyenne », pour une durée de trois jours, comprenant une journée de réflexion pour la création graphique. Des concurrents dans un domaine aussi spécifique ? « C’est un marché de niche. Il n’y a pas grand monde spécialisé uniquement dans le domaine des fresques murales. Ce qui me distingue, c’est le fait que sache aussi bien faire du conseil en décoration que de la fresque murale ; et l’intègrer aussi bien dans une décoration existante que pour créer l’identité d’une entreprise. »

©Sophie Vallez

©Sophie Vallez

Dans les prochains projets, des collaborations avec d’autres artistes, des décorateurs et des architectes d’intérieurs, « j’ai déjà des demandes et je suis en collaboration avec la marque de peinture locale sans odeur Algo, faite à base d’Algues ».