Couverture du journal du 18/09/2020 Consulter le journal

Club des créateurs, repreneurs et entrepreneurs d’Ille et Vilaine

tables rondes ccre35

Tables rondes.

Le CCRE35, Un camp de base pour les entrepreneurs Bretilliens

Rompre la solitude de l’entrepreneur. C’est la vocation première du Club des Créateurs, Repreneurs et Entrepreneurs d’Ille et Vilaine, association créée en 1983 et qui a accueilli depuis, des milliers de dirigeants. Porteurs de projets, jeunes entrepreneurs, repreneurs, chefs d’entreprise avertis chaque profil est le bienvenu. Tous les secteurs sont représentés, ici pas de chapelle. Le club est un camp de base, transversal, ou l’entrepreneuriat se vit et se partage.

Une équipe enthousiaste

Le club est extrêmement dynamique ! L’asso- ciation rennaise, également implantée à Vitré et Saint-Malo accueille cette année 185 adhérents. La présidence tenue depuis 3 ans par Jean-christophe Bussy, courtier en assurance à été transmise en juin dernier à la dynamique Corinne Casella, dirigeante de « AZ Organisation », société de conseils et de prestations en assistanat de di-rection externalisée. Une présidente qui connaîtbien les problématiques de l’entrepreneuriat carelle dirige aujourd’hui sa troisième société. « La bienveillance est la valeur socle du club », ex-plique Corinne Casella et de poursuivre « Pour décrire les qualités qu’un entrepreneur doit tra- vailler, j’emprunterai au code moral du judo : politesse – courage – sincérité – honneur – mo- destie – respect – contrôle de soi – amitié ».

Corinne Casella, nouvelle présidente du CCRE35 et Rachel Coquelin la salariée du club.

Expérience et partage

Tout commence par un petit-déjeuner « ADN »pour Accueil des Nouveaux. Les porteurs de projets, repreneurs ou dirigeants déjà en exer- cice se rencontrent et constituent une sorte depromotion. Les « anciens » les accueillent et expliquent le fonctionnement. Au club on trouve une multitude de propositions : des ateliers etconférences thématiques, des commissionsauxquelles les adhérents peuvent participer, desfourches caudines pour se préparer dans sa recherche de financement, un groupe de soutien si on traverse des difficultés, un bureau à disposi- tion si on souhaite accueillir des clients… Au-delà du partage d’expériences, le club fortde sa notoriété, son ancienneté et son rayon-nement local permet aux entrepreneurs de s’in- vestir dans des commissions que les impliquentsur le territoire : organisation d’évènements, afterworks, rencontres avec d’autres réseaux, échanges avec des acteurs du territoire, visites d’entreprises…

Les missions sur lesquelles le ccre35 s’engage sont « Rompre l’isolement, partager ses expériences, informer sur les thèmes d’actualités, s’engager pour l’entrepreneuriat. Le Club se veut le camp de base de l’entrepreneur, il est un réseau socle. Chaque entreprise se bâtit sur des fondations, des valeurs. Le CCRE 35 se positionne comme le lieu de toutes ces synergies ! », explique jean-Christophe Bussy, président d’honneur du club.

ccre35

Des moments conviviaux organisés pour fédérer les entrepreneurs.

Prêt d’honneur

L eClub propose à ses adhérents de bénéficier de prêts sans caution grâce à ses partenariats avec la BPGO et le CMB. Il est possible de demander unprêt d’honneur de 20 000 euros, prêts accordés àla personne sans garantie et un prêt d’excellencede 20 000 euros accordé à l’entreprise sans garantie. Les deux prêts sont cumulables et représentent donc potentiellement un prêt de 40 000euros ne nécessitant pas de caution personnelle.

Pour bénéficier de ces prêts, l’adhérent doitprésenter son projet à une commission qui validera la demande. Le club prépare les demandeurs en les faisant « passer sous des fourches caudines » : lors d’une présentation devant unjury pluridisciplinaire, le candidat se confronte à toutes les objections que soulève son dos-sier. Grâce à cette préparation, l’accès au financement est grandement facilité ! En 2018, 14 porteurs de projets ont bénéficié d’un montant global de prêts de 305 000 euros. Depuis 2015, aucun dossier n’a été rejeté.

Le CCRE35 en partenariat avec Gwenneg propose également une préparation à la création età la diffusion d’une campagne de crowdfunding.

GAAD : Groupe d’aide à un adhérent en difficulté

Un entrepreneur ne doit pas rester isolé face aux difficultés. En partant de ce principe, le club amis en place un système d’aides pour accompagner, conseiller, soutenir, orienter les adhérents qui rencontreraient des difficultés dans leur exercice.

Le salon Entreprendre dans l’Ouest

En 1997 des adhérents du CCRE35 ont l’idée decréer un salon qui rassemblerait pendant une entreprendre dans l'ouest ccre35journée tous les acteurs de la création d’entreprise au même endroit. Le premier salon se déroule au Liberté et connaît un beau succès. On connaît la suite… Aujourd’hui porté avec la CCI et la CMA, le salon attire en moyenne 8 000 visiteurs par an (chiffre 2018). Le club avec sa commission« Entreprendre dans l’Ouest » participe activement au comité de pilotage du salon, et chaque année les adhérents brainstorment pour proposer des nouveautés. Un salon pour les entrepre-neurs pensé par des entrepreneurs : CQFD !