Couverture du journal du 17/07/2024 Le nouveau magazine

Des collégiens en immersion avec des artisans d’Argentré-du-Plessis

À l’initiative des artisans couvreurs Claire et Xavier Deniau, huit collégiens ont découvert les métiers de cinq artisans d’Argentré-du-Plessis sur une journée : GBA maçonnerie, Renoux Menuiserie, charpente Clément Roulin, Deniau toiture et 2JBR plomberie électricité.

Les jeunes testent le métier de charpentier avec Clément Roulin ©FFB35

Une Journée Dédiée aux Métiers du Bâtiment au Collège Saint-Joseph-d’Argentré

« C’est la deuxième année que nous proposons cette journée dédiée aux métiers du bâtiment au collège Saint-Joseph-d’Argentré, avec le service info jeunesse de Vitré Communauté, » explique Claire Deniau, cogérante de Deniau Toiture. « La participation au forum des métiers du collège n’était pas suffisante, car les jeunes ne pouvaient pas voir notre métier en action. Avec mon mari, nous avons mobilisé d’autres jeunes artisans de la commune et créé ce rallye, avec l’aide de Caroline Buret de Vitré Communauté. »

Exercice de couverture avec Xavier Deniau ©FFB35

Ainsi, le 5 juin, huit collégiens – dont deux filles -, souhaitant s’orienter vers une filière professionnelle, ont retroussé leurs manches. « Cela me fera peut-être découvrir mon futur métier, car j’aime bouger et ne veux pas rester derrière un bureau, » explique Aesa, 13 ans. Après avoir visité un chantier de maçonnerie, un atelier de menuiserie et déjeuné avec les artisans, le groupe d’élèves s’est retrouvé dans la zone artisanale, à construire pièce par pièce une mini-charpente avec Clément Roulin et à couvrir un toit en ardoise, avec l’aide de Xavier Deniau. La journée s’est terminée par un échange avec Jérôme Besnard et Jérémy Roimier, plombiers électriciens. « C’est concret pour eux, leur montrer les gestes du métier, nos outils, les machines et les équipements de protection que l’on utilise au quotidien. »

Cette expérience leur a également montré l’enchaînement des corps de métiers lors d’une construction. Le charpentier Clément Roulin aurait bien aimé, au même âge, participer à ce type de découverte. « Pour l’avenir de nos métiers, nous devons pouvoir attirer plus de jeunes, et cela nécessite d’ouvrir nos portes. »

Jean-Noël Bevière, maire de la commune, est venu à la rencontre de ces jeunes. « Il est important de faire connaître les métiers de l’artisanat aux jeunes de la commune. Ce sont des métiers utiles, qui ont du sens et sont épanouissants. »