Couverture du journal du 13/05/2022 Consulter le journal

Le dispositif Répar’acteurs participe à l’économie circulaire

Force est de constater que la question environnementale est devenue un enjeu majeur pour notre pays et le devenir des générations futures. Modes de production, contraintes énergétiques, déplacements, gestion des déchets... sont autant de thèmes qui ponctuent de plus en plus le quotidien des chefs d’entreprise.

repar'acteurs

©CMA

Conscients de cette nécessité de répondre à l’attente de Français sans cesse plus nombreux à intégrer la dimension environnementale dans leur parcours de consommation et dans le même temps d’agir au plus près des acteurs économiques en vue de leur permettre de s’inscrire dans cette transition écologique, la CMA Bretagne avec le fort soutien de la Région Bretagne et de l’ADEME a mis en place ENVIR’A, un programme spécifiquement dédié à cette thématique.

La CMA Bretagne, la Région Bretagne et l’ADEME unis pour accompagner les artisans dans le dispositif Répar’acteurs

Aujourd’hui de plus en plus de consommateurs, tant pour des raisons environnementales qu’économiques, privilégient de donner une seconde vie à un objet en optant pour sa réparation plutôt que de s’en débarrasser et en acheter un nouveau.

C’est la raison pour laquelle, dans le cadre de son programme Envir’A, a été lancé en 2015 le dispositif « Répar’acteurs ». Cette démarche a pour ambition de promouvoir la réparation et d’inciter à la réduction des déchets en s’appuyant sur un réseau d’artisans engagés.

Concrètement, l’artisan Répar’acteur intègre un réseau regroupant des corps de métiers pouvant proposer une solution « réparation ». Les secteurs et produits s’inscrivant dans cette approche sont nombreux : instruments de musique, matériel électroménager et informatique, cycles et motocycles, meubles, articles d’horlogerie et bijouterie, accessoires, etc.

Les avantages à adhérer au dispositif sont multiples et variés : réduire les déchets et le gaspillage, favoriser l’économie circulaire et de proximité, valoriser les savoir-faire, donner de la visibilité aux adhérents et bien évidemment intégrer un réseau constitué de chefs d’entreprise animés par une même approche et les mêmes préoccupations.

Les Répar’acteurs bretons bénéficient d’un kit de communication dédié leur permettant de promouvoir l’acte de réparer auprès de leur clientèle. Ces artisans sont également répertoriés dans un annuaire dédié : www.crma.bzh/annuaire-reparacteurs et se retrouvent sur la page Facebook qui leur est dédiée www.facebook. com/reparacteurs.bretagne

En Bretagne, 780 artisans sont engagés dans le dispositif Répar’acteurs

Rencontre avec Rozenn Martin, Répar’actrice

Bricoleuse dans l’âme, Rozenn Martin s’est formée au métier de peintre sur mobilier à la suite d’une reconversion professionnelle. En janvier 2021, elle a créé son entreprise, « Les 3 R – Rozenn Rénove Restyle », spécialisée dans la rénovation de meubles en bois. En respectant l’environnement et le savoir-faire unique et traditionnel de son métier, elle redonne une seconde vie aux objets qu’elle restaure. C’est bien dans le sens de ces valeurs, le respect de l’objet, qu’elle intègre le dispositif Répar’acteurs. « En adhérant à ce dispositif, je souhaite encourager le recyclage et la réutilisation. J’aime redonner vie à un objet, j’appelle ça la « renaissance » », souligne Rozenn Martin.

En Bretagne, près de 12 % des artisans Répar’acteurs sont spécialisés en ameublement

Mot des présidents

« Les enjeux liés au développement durable sont nombreux pour les entreprises artisanales. Notre rôle est d’accompagner les artisans en proposant des dispositifs concrets tels
que le réseau des Répar’acteurs. Nous encourageons les artisans de la réparation à devenir de véritables ambassadeurs en s’inscrivant dans cette démarche conduite avec le soutien de la Région Bretagne et de l’ADEME » Michel AOUSTIN, Président de la CMA Bretagne et Philippe PLANTIN, Président, CMA Ille-et-Vilaine