Couverture du journal du 21/01/2022 Consulter le journal

Christophe Crépin, « Les paliers de l’abstraction »

Exposition, au Musée Bernard Boesch (Le Pouliguen) jusqu’au 29 août

Magazine 7 Jours Bretagne logo

Des lignes pour marquer l’horizon, effleurer le ciel, l’ouvrir sur la lumière ! De fines verticales pour inciser la nuit, en extraire les bleus de l’aube, avant de la faire étinceler de jaunes radieux, de blancs scintillants…
Achitecte et peintre à la fois, Christophe Crépin a gravi tous les paliers de l’abstraction pour orches trer ses paysages intérieurs, porté par les élans de l’âme et du cœur, la fulgurance du geste, des couleurs et de la lumière.

Lumière des couleurs, musique de la ligne

Christophe Crépin commence toujours par la couleur, intense et vibrante : bleu turquoise, jaune d’or, rouge vermillon, magenta… Il en recouvre la toile, avant de l’obscurcir par des noirs opaques et profonds qu’il ouvrira ensuite pour laisser jaillir la lumière en touches fluides et frémissantes !
À la lumière des couleurs répond la musique de la ligne : ascendante ou horizontale, continue ou interrompue, d’un extrême à l’autre. Ligne de partage et de lumière. Toute de finesse et de légèreté. Portée musicale pour monter dans les aigus de la couleur, rythmer les paysages de la mémoire.
Ligne de passage.Tangente pour sublimer les mouvements circulaires de la brosse, alors que « le geste sème des trésors » : un poudroiement d’ors scintillants, un flux de verts et de bleus cosmiques.

Chacune des peintures de Christophe Crépin est un monde en soi ! Avec des espaces de liberté pour faire entendre la musique de nos vies.

Musée Bernard Boesch
35 rue François Bougouin
44510 LE POULIGUEN
02 40 01 53 08
musee.boesch@mairie-labaule.fr