Couverture du journal du 02/12/2022 Consulter le journal

Expédition scientifique : Lorient fait la fête à Tara

Après deux ans d’expédition entre le continent sud-américain, l’Antarctique et l’Afrique, les marins et scientifiques de la goélette Tara retrouvent leur port d’attache de Lorient. Le samedi 15 octobre, les quais et pontons de La Base devraient être bondés d’un public habituellement fidèle au laboratoire flottant et à son équipage. Une occasion unique de faire « La fête de la science » et de découvrir la complexité de l’océan.

Tara Ocean

© Sacha Bollet, Fondation Tara Ocean

Le 12 décembre 2020, la goélette Tara et ses seize membres d’équipage quittaient Lorient dans un anonymat très inhabituel. La foule traditionnellement si nombreuse se tenait à distance de toutes les manifestations pour cause de Covid. Tara ne fit pas exception. Deux ans plus tard, 23 escales et 70 000 kilomètres parcourus, la goélette est attendue avec une grande impatience. D’ailleurs l’agglomération a mis les petits plats dans les grands en programmant un grand nombre d’animations, de projections et d’expositions. Dans le cadre de « La fête de la science », La Base accueillera notamment trois villages qui déclineront chacun l’océan à leur manière : Le village des Aventuriers, des Sciences et des Artistes.

L’étude du microbiome : une 3e expédition d’importance

Organisé par la Fondation Tara, l‘association « Le bruit du vent » et l’Espace des sciences /Maison de la mer, cet événement permettra au public, quel que soit son niveau de connaissance de l’océan, de rencontrer des scientifiques, des vulgarisateurs, des marins et des artistes. Une occasion parfaite pour découvrir le périple de la goélette scientifique et de sa troisième mission d’importance. Après avoir traqué et analysé le plancton à travers le monde, renseigné et documenté la pollution plastique, Tara a étudié durant ces deux dernières années le fonctionnement du microbiome marin et sa sensibilité à la hausse des températures et des pollutions.

Une conférence du climatologue Jean Jouzel

18 zones à étudier, 80 scientifiques embarqués, 42 laboratoires associés… Autant dire que les conclusions de cette expédition scientifique ne sont pas pour demain. Mais le public pourra tout de même satisfaire une (grande) partie de sa curiosité en allant à la rencontre du climatologue Jean Jouzel à la Cité de la voile lors de la conférence « Océans et climats : le rôle des océans dans le changement climatique ».