Couverture du journal du 07/06/2024 Le nouveau magazine

Les Choses maritimes d’Ewan Lebourdais

Ce sont des clichés extraordinaires entre ciel et mer, au ras de l’eau, la mer en premier plan servant d’écrin au sujet photographié. Passionné par les Choses maritimes, titre de son dernier ouvrage, Ewan Lebourdais, invité de la galerie Winston à Dinard, s’est fait remarquer en 2021 par son cliché de la frégate l’Hermione, qui lui a valu d’entrer dans le corps prestigieux des peintres officiels de la Marine.

Moby Stormy, 2023  90 x 90 cm, tirage en 12 exemplaires ©Ewan Lebourdais

Invité pour la seconde fois de la galerie Winston de Dinard, Ewan Lebourdais, établi aujourd’hui à Brest, au plus près du monde maritime, est réputé pour l’esthétisme de ses images, l’audace et l’originalité de ses cadrages, ainsi que son sens du détail.

Tel le peintre composant sa toile, Ewan Lebourdais imagine chacune de ses prises de vues. Certaines ont été pensées il y a des années, telle sa récente photographie Moby Stormy, impressionnante. Elle montre le sous-marin nucléaire Le Triomphant, quelques minutes avant sa descente en plongée dans une mer houleuse, sous un ciel d’encre. L’eau est si sombre qu’elle se confond avec le noir anthracite du submersible. L’œil est d’abord attiré par le jaune des capuches des marins de quart, au sommet de la baignoire, puis il redescend vers le gouvernail, semblable à la queue d’une baleine dans une gerbe d’écume.

Ewan Lebourdais a attendu dix ans pour pouvoir prendre ce cliché, le temps d’obtenir l’autorisation de la Marine Nationale et surtout de trouver la bonne fenêtre météorologique pour saisir l’instant imaginé. Le point de vue, choisi à fleur d’eau, et la parfaite maîtrise des focales servent cette mise en scène spectaculaire.

Composer avec les éléments

Ewan Lebourdais doit souvent composer avec les éléments : tempêtes, brumes évanescentes, soudaines éclaircies. Les caprices du ciel et de l’eau réservent d’heureuses surprises. En sa qualité de peintre officiel de la Marine, Ewan Lebourdais a le privilège, non seulement de porter l’uniforme, d’accompagner sa signature de l’ancre de marine, mais aussi et surtout de naviguer à bord des navires de la Marine Nationale, poste d’observation idéal pour saisir des instants de lumière fugitifs et immortaliser des bateaux de légende tel le Moonbeam IV, « le plus beau yacht jamais construit » selon Éric Tabarly, vu sur une mer d’huile aux tons pastel.

Les pastels de Moonbeam, 2023, 110 x73 cm, tirage en 12 exemplaires  ©Ewan Lebourdais

Les pastels de Moonbeam, 2023, 110 x73 cm, tirage en 12 exemplaires  ©Ewan Lebourdais

Une symphonie de blancs et de gris juste rompue par le reflet du mât et des voiles comme dessinés d’un coup de pinceau.

Dans un cliché du dundee Le Mutin cette fois en noir et blanc, Silver Mutin, le miroir d’eau s’anime de formes dansantes et métalliques, celles des voiles pourtant immobiles.

Silver Mutin, 80 x 80cm tirage en 12 exemplaires ©Ewan Lebourdais

Silver Mutin, 80 x 80cm tirage en 12 exemplaires ©Ewan Lebourdais

Ewan Lebourdais compose aussi avec la lumière. Lorsqu’il en manque, dans les chantiers navals, il plonge le sujet dans le noir et l’isole artificiellement par des éclairages savants. Ainsi fait-il des hélices, des sculptures florales, de véritables bronzes d’art.

Runner, 87,5 x 140 cm, tirage sur 12 exemplaires ©Ewan Lebourdais

Runner, 87,5 x 140 cm, tirage sur 12 exemplaires ©Ewan Lebourdais

Les coques des navires lui inspirent des compositions géométriques gouvernées par la symétrie, les lignes de force, les contrastes de rouge et de noir, de mat et de brillant telle l’étrave du Queen Mary ou encore ce beau triptyque-portrait du Belem, vu de face et de trois quarts pour montrer la poupe et la proue, ainsi que les hélices mises en beauté pour le transport de la flamme olympique d’Athènes à Marseille en mai 2024.

Belem et radoub, 33 x 47cm, tirage en 12 exemplaires ©Ewan Lebourdais

Belem et radoub, 33 x 47cm, tirage en 12 exemplaires ©Ewan Lebourdais

Les photographies d’Ewan Lebourdais sont certifiées ARTrust, sécurisé par une technologie de pointe : le code à bulles, sorte d’empreinte digitale. Il est possible de commander l’œuvre de son choix dans le format souhaité tant que le nombre de tirages (douze exemplaires) n’est pas épuisé.

Choses maritimes d’Ewan Lebourdais, aux Éditions Odyssée, 2023. Carènes, acte II, 2022.

Galerie Winston, 20 rue Winston, 35 800 Dinard

Du 9 mai au 13 juin 2024

Exposition tous les jours 10h – 13h / 14h – 19h sauf les mardi et mercredi.

www.galeriewinston.com Tél.02 99 56 28 65 et 06 08 24 33 34