Couverture du journal du 14/06/2024 Le nouveau magazine

Toujours plus de cavaliers au Jumping de Dinard

Planning avancé pour cause de compétitions olympiques ! Le Jumping International de Dinard (112e édition) accueillera, du 18 au 21 juillet, plus de 150 cavaliers et 300 chevaux, représentants une vingtaine de nations, pour rivaliser dans quatre niveaux de compétition.

Le Cherbourgeois Julien Epaillard au Jumping de Dinard. Dans le top 5mondial, il pourrait représenter la France au JO Le Cherbourgeois Julien Epaillard au Jumping de Dinard. Dans le top 5mondial, il pourrait représenter la France au JO©Eric Knoll

À quelques jours des JO – les compétitions hippiques débutent le 27 juillet dans le parc du Château de Versailles – le Jumping international de Dinard sera l’occasion de voir les cavaliers et montures sélectionnés qui brigueront les médailles.

Au Val Porée, cet écrin de verdure paré de rose pour l’occasion, la compétition à Dinard attire chaque année toujours plus de cavaliers. En une décennie, la famille Mars a redonné ses lettres de noblesse à cet évènement, le replaçant dans les incontournables de la discipline, labellisé 5* en 2015… « Dinard a une place à part dans le cœur des cavaliers, c’est un vrai concours sportif du fait de la qualité du terrain, » précise Danièle Mars, présidente de l’événement.

« La piste de Dinard est mythique, certainement une des plus belles en Europe. C’est un stade avec une histoire où les plus grands champions sont passés », citait le français n°5 mondial, Julien Épaillard en 2023.

Le suisses Martin Fuchs, vainqueur (2021, 2022) et 3è en 2023 du Rolex Grand prix de la ville de Dinard Le suisses Martin Fuchs, vainqueur (2021, 2022) et 3è en 2023 du Rolex Grand prix de la ville de Dinard©Eric KNOLL

Un engouement également du public, passionnés, amateurs ou simples curieux : près de 50 000 personnes assistent à ce plateau d’exception.

L’Autrichien Max Kühner, gagnant du très disputé Rolex Grand Prix de la ville de Dinard en 2023 sur Elektric Blue P, ne tarit pas d’éloges sur l’événement : « La piste est si particulière, vous ne trouverez la pareille nulle part ailleurs. Peu importe pour quel drapeau vous concourrez, tous les spectateurs vous encouragent et créent cette ambiance incroyable, pour nous, mais aussi nos chevaux et nos grooms. C’est unique et très spécial. Nous ne vivons ces émotions et ces frissons que très rarement. »

 

Jumping de Dinard, du 18 au 21 juillet.
Temps forts : samedi 20 juillet, le Derby de Bretagne (CSI3*) à 1,45 m ; le Grand Prix du CSI YH à 1,40 m. Dimanche 21 juillet : le Grand Prix du CSI3* à 1,50 m ; le Rolex Grand Prix de la ville de Dinard (CSI5*) à 1,60 m.