Couverture du journal du 15/10/2021 Consulter le journal

Groupe Legendre : Pandémie & Brexit impactent l’activité en Angleterre

Fleuron breton du BTP, le Groupe familial Legendre a développé son activité à l’étranger depuis fin 2015 avec l’arrivée de Vincent Legendre à la tête du directoire. À Londres, sur l’île de Jersey et au Portugal, ce sont sept programmes à ce jour. Entretien avec Vincent Legendre, président du Groupe Legendre

Vincent Legendre @studioCarlito

Vincent Legendre @studioCarlito

Vincent Legendre

Vincent Legendre @studioCarlito

Cela fait cinq ans que Vincent Legendre a pris la succession de son père Jean-Paul, comme président du directoire du groupe familial éponyme.
Acteur breton incontournable de la construction et de l’immobilier, le Groupe Legendre accuse un à-coup dans sa croissance continue, avec en 2020 un chiffre d’affaires consolidé de 630 millions d’euros, contre 750 millions d’euros en 2019.
L’arrêt des chantiers lors du confinement au printemps 2020 en est une cause (l’activité construction représentant 70 % du CA). Un autre impact vient de la promotion immobilière qui a été ralentie (25 % du CA).
L’activité hôtellerie du groupe est, elle, au point zéro. Pas de misérabilisme pour autant, « on est confiant malgré la conjoncture. J’ai confiance en 2021 pour l’activité du Groupe, car les carnets de commandes sont bien remplis. Comment se plaindre lorsque l’on pense aux autres métiers encore plus touchés comme la restauration ou la culture. Cela ne durera pas éternellement. »

International -Do you speak English fluently ?

« I don’t ! » avoue le dirigeant de 41 ans, « mais nous sommes six dans le directoire, quatre parlent couramment anglais, bien sûr c’est nécessaire. » Une quarantaine de collaborateurs travaillent dans 3 agences à l’étranger. Le groupe rennais est implanté au Portugal depuis 2019, y comptant trois programmes comme promoteur, associé à un constructeur portugais.
Legendre c’est aussi trois projets à Londres. « Nous sommes heureux d’être sur ce marché britannique, car ce sera plus dur d’y entrer à présent avec le Brexit. C’était l’un de mes objectifs lorsque j’ai pris la suite de mon père en 2015, une ambition partagée avec le directoire, pour s’affranchir de la dépendance au marché français. » Le premier programme fut la transformation d’une tour de bureaux en logements dans le quartier Covent Garden, livré en 2019. « Cela a été une opération financièrement compliquée » indique-t-il, lucide « dont on a appris et grâce à laquelle nous avons gagné deux autres programmes à Londres. » La réhabilitation de bureaux près de la City est en cours de livraison et la construction de logements neufs débute.
Si le groupe opère comme constructeur à Londres, il intervient également en tant que co-promoteur sur l’île de Jersey, pour le programme Horizon comptant 300 logements, des bureaux et commerces donnant sur le port de Saint-Hélier.
« Nous sommes très fiers de ce projet. Même si aujourd’hui les conditions de travail des salariés sont très dures, et que l’approvisionnement des matériaux se complexifie ! » Les questions de transport maritime, de quarantaine, et de possible confinement à l’hôtel pour des périodes de 15 jours de travail continu, sont de fortes contraintes.

Le Grand Paris

Vincent Legendre @studioCarlito

Vincent Legendre @studioCarlito

Rennes ne focalise que 15% de l’activité du groupe Legendre, très présent sur tout l’Arc Atlantique (Bordeaux, Nantes) et en région parisienne. « Sur le Grand Paris, nous ne répondons pas aux projets d’infrastructures des tunnels, ni la soixantaine de gares qui vont sortir de terre par exemple. On intervient sur les programmes de logements qui se construisent autour de ces gares. » La branche immobilière du Groupe, Legendre Immobilier, a, elle, été retenue comme co-promoteur pour la construction du Village des Athlètes pour les JO de 2024, dont le chantier doit débuter en septembre 2021.
« Nous sommes à présent identifiés pour faire des projets de bout en bout, comme ce qui a été fait à Rennes pour le groupe Avril ou le Campus C3 d’Orange. On livre prochainement le centre d’essai de l’équipementier automobile Valeo à Créteil, et venons de finir le siège du Crédit Agricole Brie Picardie à Chessy. »
Legendre se positionne aussi sur la réhabilitation de logements sociaux en région parisienne, en développement ; est aussi présent sur le marché de la réhabilitation de bureaux : « cela représente trois à quatre opérations par an et un peu plus de 30M€. Ce sont des investissements étrangers pour beaucoup, pour du tertiaire haut de gamme dans le triangle d’or parisien. »
« Nous avons aussi développé l’activité hôtelière en Île-de- France, qui, là, est à l’arrêt malheureusement. »
Concepteur et exploitant, Suitcase Hospitality a en portefeuille une quinzaine d’établissements, dont 5 en exploitation.

Architecture : le goût du fonctionnalisme

Si on évoque l’architecture, Vincent Legendre pense modèles danois et scandinave, pour leur pragmatisme. « Quand je regarde un bâtiment j’aime que l’on comprenne son usage, pourquoi et pour qui il a été construit, qu’il soit lisible ! »
« On m’a longtemps demandé quand nous allions peindre le siège du Groupe Legendre, indique-t-il en souriant. Moi, j’adore ce bâtiment. Il est d’autant plus beau qu’il est très agréable à vivre pour ceux qui y travaillent, avec ses larges baies. C’est comme le bâtiment du Groupe Avril, c’est une belle réalisation et l’usage est top ! » Quant à l’architecture rennaise, après quelques instants de réflexion, ses préférences s’orientent vers « la Mabilais et la barre Saint-Just. Ils expriment simplicité et singularité. Ils ont été construits il y a 50 ans et cela fonctionne toujours. »

C’est l’agence néerlandaise Kempe Thill – associée à l’Atelier 56S de Rennes – qui signe le projet immobilier Beaumont, dont le chantier vient de débuter à EuroRennes. Legendre y est promoteur et constructeur. Un ensemble de 25000m2 de surface plancher, dont la moitié de bureaux, 200 logements et plus de 1 500 m2 de commerces. Côté bureaux, les ventes ont débuté et plusieurs entreprises rennaises ont fait connaitre leur intérêt pour ce programme en proximité de la gare.

13 ans de photovoltaïque

Le Groupe Legendre compte une branche énergie depuis 2007, qui représente 5% de son activité. Production d’énergie renouvelable par des centrales photovoltaïques, à laquelle s’ajoute une activité d’exploitation et de maintenance. Développement, ingénierie technique et financière, installation, maintenance, exploitation, cette activité compte 55 collaborateurs et plus de 600 installations à son actif.
« Nous sommes pour le développement d’installations intégrées aux bâtiments, pour une utilisation directe et locale, et non plus une production pour alimenter les fournisseurs d’énergie. Par ailleurs la quasi-totalité de nos programmes en tant que promoteurs incluent du photovoltaïque. »

Vive le béton… et l’acier !

Via la filiale Ingénova, incubateur dédié à l’innovation, à la recherche et au développement, le Groupe Legendre débute en 2011 une collaboration avec l’INSA de Rennes (Institut National des Sciences Appliquées). « Nous avons créé par exemple des poutres hybrides béton/acier, utilisées d’ailleurs dans le bâtiment du Groupe Avril. » Ce procédé permet de faciliter la mise en oeuvre, ou encore d’augmenter de 12 à 15 mètres les portées de ces poutres. « On parle beaucoup du bois en ce moment… Pour ma part je crois aussi à l’alternative métal, un matériau qui se recycle à l’infini. »
Engagés depuis longtemps sur les questions environnementales, le Groupe Legendre et l’INSA viennent de lancer une chaire industrielle, nommée Reexperience, au service des entreprises, pour une construction plus raisonnée, efficiente et économe.

Rock & sport

Legendre s’implique dans diverses actions de mécénat, soutenant les festivals culturels comme Les Tombées de la Nuit et Les Transmusicales « je suis un féru de culture rock ! » indique celui que est allé voir 3 fois dans une même année les Nova Twins sur scène… Legendre, c’est aussi
un engagement aux côtés du Fonds Nominoë-CHU de Rennes pour la Santé, et de nombreux sponsorings sportifs, en cyclisme et courses à pied notamment, « Sportif, oui je l’ai été, mais c’était avant… j’ai beaucoup moins ce courage. En revanche beaucoup de collaborateurs sont des sportifs » explique celui qui a tout de même deux diagonales des fous à son actif !
Le Groupe Legendre c’est aussi l’équipement événementiel, sportif et culturel Glaz Arena et le domaine du Château des Pères avec son futur hôtel, un restaurant, bientôt complété par de nouvelles offres gustatives.

Une histoire familiale de plus de 70 ans

Son grand-père Jean-Baptiste Legendre monte son entreprise de maçonnerie en 1946 à Amanlis, son père Jean-Paul en reprend les rênes dans les années 70, développant et structurant l’entreprise. En 2010, elle comptait déjà 1 000 salariés. Vincent est donc le troisième Legendre à écrire l’histoire de ce groupe, en prenant la tête d’un directoire fin 2015. Le Groupe Legendre, en 2020, compte plus de 2 100 salariés entre le siège à Rennes-Saint-Jacques et les 23 agences en France et à l’étranger.

Le directoire : Vincent Legendre président, accompagné de cinq directeurs généraux : Alain Girard, Pascal Martin, Olivier Roualec, Grégoire Charmetant et Denis Motard.

 

Vincent Legendre @studioCarlito

Vincent Legendre @studioCarlito