Couverture du journal du 16/04/2021 Consulter le journal

FFB Pays de Rennes : Entretien avec Nathalie Appéré

La Fédération du Bâtiment (FFB) du pays de Rennes, qui rassemble 600 entreprises du Bâtiment sur le bassin rennais, a tenu son assemblée générale le 4 novembre en visioconférence, sous la présidence de Christian Corbe, peintre à Rennes. Avec pour invitée d’honneur, Nathalie Appéré, maire de Rennes et présidente de Rennes Métropole. Conjoncture, situation sanitaire et économique du pays de Rennes, construction de logements, investissements pour 2021… les sujets ne manquaient pas.

© Ville de Rennes – architecte Tetrarc

Nathalie Appéré, accompagnée de André Crocq, 1er vice-président de Rennes Métropole et Marc Hervé, conseiller métropolitain délégué aux formes urbaines, a tenu à souligner la situation sanitaire préoccupante de Rennes, avec un taux d’incidence en hausse. « La protection de la santé bien sûr, mais également la préservation de l’activité restent mes priorités ». Sur l’aspect activité liée au secteur du Bâtiment, elle a notamment précisé que « le service du droit des sols (pour l‘instruction et la délivrance des permis de construire) fonctionne normalement et va continuer à le faire, de même que l’organisation du suivi des chantiers en cours, ou l’accès aux déchetteries ».

Comment préserver ou maintenir un niveau d’investissement dans un contexte de baisse des recettes pour les collectivités ? À cette question posée par Stéphane Lefèvre (dirigeant de la CRLC à Rennes), Nathalie Appéré a confirmé maintenir des objectifs de la ville et de la métropole, faiblement endettées, avec un niveau d’investissement plus important sur l’année 2021. La commande publique restera à la hauteur des attentes du territoire, avec par exemple un milliard d’investissements injecté sur le transport d’ici 2030, le maintien d’objectifs ambitieux en matière de construction de logements et l’aménagement de nouveaux secteurs type ZAC.

Une visioconférence de la FFB du pays de Rennes © FFB

Sébastien Gaudin (dirigeant de la maçonnerie CNR à Pleumeleuc) a ensuite interrogé la maire sur l’organisation des services d’urbanisme de la Métropole et fait part des craintes du secteur sur un risque de rupture dans la délivrance des permis, comme ce fût le cas lors du confinement de mars dernier. Nathalie Appéré et Marc Hervé ont tenu à assurer les entrepreneurs présents de la continuité des services pour éviter des retards ou reports de projets.

Christian Corbe a aussi fait part aux élus des difficultés de circulation et d’accessibilité en centre-ville, aggravées par la réduction des voies de circulation des véhicules au profit des très nombreuses pistes cyclables aménagées récemment pour faciliter les déplacements. Il a aussi souligné le caractère accidentogène décuplé en raison de comportements dangereux de certains cyclistes. La maire a reconnu la difficulté constatée à certains carre- fours ou sur certaines voies et a souhaité associer la Fédération du Bâtiment aux réflexions sur les aménagements de ces voies à réfléchir ensemble.