Couverture du journal du 23/02/2024 Le magazine de la semaine

Le chantier naval Grand Largue (Saint-Briac) s’occupe de ses déchets

Pierre-Yves de La Rivière, dirigeant de l’entreprise Grand Largue spécialisée dans la construction de bateaux et basée à Saint-Briac-sur-Mer, a travaillé avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Bretagne, pour traiter une problématique professionnelle : l’élimination de déchets, tels les peintures et colles, via le dispositif « Coup de balai sur les déchets dangereux ».

L’aventure d’un passionné de la voile

Le chantier naval Grand Largue a été créé en 1998 à Calorguen près de Dinan par Pierre-Yves de la Rivière. Passionné par les bateaux, le bois et la création d’entreprise, cet artisan se lance dans l’aventure en collaboration avec l’architecte naval François Vivier qui élabore les plans des bateaux.
L’entreprise est aujourd’hui située à Saint-Briac-sur-Mer, et reconnue pour son savoir-faire dans la construction de bateaux de plaisance classiques en contreplaqué époxy, solides et durables. Elle se diversifie et propose différentes activités : la vente de bateaux en kit pour la construction amateur, la réparation, ainsi que l’hivernage, la manutention et l’entretien des bateaux de plaisance locaux.
La technique du contreplaqué époxy bénéficie des avantages du bois sans en avoir les inconvénients. Il présente une facilité d’entretien et une performance remarquable. On peut retrouver des bateaux en kit ainsi que des bateaux barre en mains réalisés par François Vivier, Pierre Delion et François Lucas, les trois architectes avec qui travaille l’entreprise.
Seulement, cette production engendre une accumulation de déchets difficiles à éliminer. Le dirigeant a souhaité trouver une solution plus écologique et c’est ainsi qu’il s’est rapproché de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Bretagne qui l’a accompagné.
Il a pu évacuer plus de 300 kilogrammes de déchets pâteux non chlorés tels que de la peinture ou de la colle, avec un double atout :  respecter l’environnement tout en  allégeant sa charge de travail.

En 2022, près de 18 tonnes de déchets dangereux ont été collectés en Bretagne

La CMA Bretagne organise pour vous, l’élimination de vos déchets

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Bretagne propose à toutes les entreprises artisanales qui génèrent des déchets dangereux en petites quantités de bénéficier d’un dispositif spécifiquement adapté pour les aider à assumer leurs responsabilités vis-à-vis de la réglementation qui impose des filières spécifiques d’élimination pour ces déchets qui ne sont pas acceptés par les déchèteries.
Ce dispositif dont les tarifs sont négociés avec le collecteur Chimirec permet aux artisans de s’orienter vers des solutions d’élimination des déchets respectueuses de l’environnement et d’améliorer les pratiques des entreprises. Cette action est proposée dans le cadre d’un partenariat entre la CMA de Bretagne, l’ADEME et la région Bretagne.
En 2022, près de 18 tonnes de déchets ont été collectés en Bretagne.

Un déchet dangereux c’est quoi ?
Les déchets classifiés comme « dangereux » contiennent des éléments toxiques ou nocifs pour la santé humaine et/ou l’environnement. Il peut s’agir de solvants usagés, de résidus de peinture/de colles, de pots et bidons vides de peinture/colles/solvants, de matériels souillés (pinceaux …), d’aérosols, de bains de blanchiment, de restes de phytosanitaires, de néons, d’ampoules, de produits chlorés …
Les déchèteries publiques ne peuvent pas les accepter, c’est pourquoi ce dispositif est une réelle opportunité pour les artisans.

Vous êtes concernés par cette problématique ? Participez au dispositif : Déchets dangereux  / CRMA.BZH

Annonces légales

Vos annonces légales au meilleur prix dans toute la France.

Je publie mon annonce légale

Sujets de l'article