Couverture du journal du 27/01/2023 Le magazine de la semaine

Recensement : 97 300 bretons de plus en 6 ans

Au 1er janvier 2020, l’Insee comptabilise près de 3 374 000 habitants dans les 1 207 communes bretonnes. C’est environ 97 300 de plus qu’en 2014.

Magazine 7 Jours Bretagne logo

Cancale©Shutterstock

Sur la période 2014-2020, le recensement de l’Insee comptabilise près de 3 374 000 bretons, cela représente une croissance de + 0,5 % par an sur la région (en France la moyenne est de + 0,3 %), avec en Ille-et-Vilaine une croissance démographique encore plus soutenue + 0,9 %, comptabilisant 56 616 habitants de plus en 6 ans.
Le département du Morbihan vient ensuite avec + 0,5% de croissance et 23 110 habitants de plus en 6 ans.

Rennes

Avec près de 222 500 habitants en 2020, la population rennaise poursuit sa hausse (+ 9 000 habitants en 6 ans, soit 0,7 %). Le dynamisme est encore plus fort en couronne : Betton (+ 2,8 %) et Saint-Jacques-de-la-Lande (+ 2,1 %) ont la plus forte croissance, suivies de Châteaugiron (+ 1,9 %) et de Bruz (+ 1,6 %).
Concernant les autres pôles du département, les communes de Vitré (18 600 habitants et + 1,0 %) et de Fougères (20 500 habitants et + 0,3 %) continuent de gagner des habitants, quand Saint-Malo (47 000 habitants et + 0,4 %) et Redon (9 300 habitants et + 0,7 %) renouent avec la croissance.

Répartition des 3 373 835 bretons en 2020 :

22 : 603 640 costarmoricains (17, 9% des bretons)
29 : 917 179 finistériens (27, 1%)
35 : 1  088  855 bretilliens (32,3%)
56 : 764 161 morbihannais (22,7%)

Vannes

Dans le Morbihan, si Vannes (54 000 habitants) enregistre une croissance de +0,3%, c’est la couronne vannetaise (+ 1,1 %) qui porte le dynamisme démographique du département : Saint-Avé (+ 1,6 %) ou encore Surzur (+ 2,9 %).
Moins d’effervescence à Lorient (57 400 habitants et -0,1%), même si à Lanester (22 900 habitants) la population croît de nouveau (+ 0,8 % après ‑ 0,4 % entre 2009 et 2014). Ce qui fait une croissance pour la couronne de Lorient à + 0,6 %. Les villes de Pontivy (15 000 habitants et + 1,3 %), Questembert ( 7 940 habitants et + 1,2 %) ou Auray (14 000 habitants et + 0,9 %) sont en nette croissance démographique.

Brest, la deuxième métropole de Bretagne, se stabilise autour de 139 500 habitants.
Nantes comptabilise 320 700 habitants : c’est 22 703 habitants de plus entre 2014 et 2020 (+1%).

 

Recensement Insee : les 10 villes bretonnes les plus peuplées en 2020

Recensement Insee Bretagne … les îles !