Couverture du journal du 27/11/2020 Consulter le journal

Club UE35 des entreprises inclusives, 100 entreprises membres en Ille-et-Vilaine

Au sein de l'UE35-Medef, un club des entreprises inclusives a été créé au printemps 2019, présidé par Éric Challan-Belval le directeur de la Feuille d'Érable*. EDF et Adecco viennent d'y adhérer, ce sont ainsi une centaine d'entreprises bretilliennes en cours d'intégration, impliquées dans cette démarche en faveur de l'inclusion et l'insertion professionnelle de tous les publics.

Photo prise pré-confinement, lors de la signature de deux conventions avec : à gauche Éric Challan-Belval président du Club entreprises inclusives de l'UE35 et Hervé Kermarrec le président du Medef Bretagne. Au centre l'équipe Adecco, avec Pascale Nogre directrice emploi, Frédéric Jegourel directeur Rennes, Frédérique Plasson DG des opérations, Christophe Terrien directeur de zone. Sur la droite Jean-Philippe Berton délégué régional d'EDF en Bretagne et Isabelle Knowles sous-préfète de Bretagne © LM - 7J

Travailleurs handicapés, réfugiés, jeunes des quartiers en difficulté, anciens détenus, autiste, le principe de l’entreprise inclusive est bien de recruter ceux à qui l’on donne rarement une chance. « Si mon entreprise – La Feuille d’Érable*– est clairement dans le périmètre de l’insertion, il faut comprendre que les entreprises dites classiques ont aussi un rôle sociétal à jouer, et notamment dans l’inclusion » indique Éric Challan-Belval le président du club bretillien pour l’UE35.

« Il y a un réel intérêt à accueillir des salariés en inclusion dans les entreprises, c’est une richesse, une ouverture », insiste Hervé Kermarrec le président du Medef Bretagne. « D’ailleurs sans le montrer, beaucoup d’entreprises mettent en place des démarches en faveur de l’insertion par l’activité économique. Lors de notre première réunion à l’occasion du lancement du club au printemps 2019, sous le parrainage de la ministre Muriel Penicaud, 90 entreprises étaient présentes. »

 D’ici un an, le club pourrait atteindre les 150 membres, avec comme objectif : l’effet d’entrainement.

« C’est aussi une certaine fierté de la part des équipes, des collaborateurs, c’est aussi donner du sens à l’action », indique Frédéric Jegourel le directeur Adecco Rennes.

* La feuille d’Érable, est une entreprise créée en 1983, de la filière collecte, trie et recyclage (papiers, cartons, cagettes, métaux, ampoules, piles, plastiques, gobelets, les biodéchets, ) en Bretagne. Sur les 58 salariés, 32 sont en insertion.

EDF en Bretagne engagé pour l’emploi des personnes autistes

« Sur un effectif global de 550 personnes en Bretagne – dont 270 à Rennes – nous comptabilisons 29 alternants (soit 5,2 %), et 45 personnes en situation de handicap (soit 7,6 %). Nous sommes engagés depuis 33 ans dans cette démarche, signataires d’accords successifs d’inclusion en faveur des personnes handicapées », dresse, très pragmatique, Jean-Philippe Berton délégué régional d’EDF en Bretagne.

Jean François Develey, délégué emploi EDF Bretagne, de préciser quelques engagements forts : « Nous travaillons notamment pour l’emploi des personnes autistes. En lien par exemple avec l’institut Solacroup de Dinard, qui propose deux formations adaptées et ouvertes aux profils atypiques (autisme, TDAH : trouble de déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, ou Dys) et aux jeunes en difficulté d’insertion sociale et professionnelle, sur les domaines du numérique et du développement web. »

« En ce qui concerne les alternants, cette année avec la crise Covid, nous avons revu nos effectifs à la hausse, avec 15 % d’alternants accueillis en plus par rapport à nos prévisions, pour accompagner la jeune génération dans son avenir professionnel. »

Deux formations en numérique et web sont dispensées à Dinard à des personnes autiste

Adecco 35 : plus de 100 CDI apprenants signés cette année

« Adecco c’est 900 agences en France – dont 11 en Ille-et-Vilaine, et ce n’est pas qu’une agence de travail temporaire ou d’intérim, c’est aussi des actions formation » précise Frédérique Plasson directrice générale des opérations pour Adecco France. « Ce sont plus de 3 000 contrats CDI apprenants qui seront signés en France cette année 2020 » dont une centaine en Ille-et-Vilaine. « Ce sont 5 000 personnes en situation de handicap qui chaque année sont accompagnées vers l’emploi. » C’est aussi l’application du dispositif d’insertion professionnelle des réfugiés, HOPE ou encore des partenariats avec l’association FACE, qui accompagne les personnes en détention pour favoriser leur retour à l’emploi ou à la formation.

> « Un technicien de l’aéronautique peut assez facilement se former à la fibre optique où les besoins sont majeurs » C’est là le principe du CDI Apprenant, nouveau dispositif de formation et d’emploi lancé par Adecco en ce mois d’octobre. Un nouveau type de contrat pour recruter des personnes sur des métiers en tension, inspiré du CDI intérimaire. Dans le contrat on retrouve une mobilité géographique limitée, une rémunération mensuelle minimale garantie et des passerelles vers des postes non pourvus. Adecco a identifié 17 métiers en tension tels que ceux d’aide-soignant, de conducteur d’engin de chantier et conducteur Poids-Lourds, de conseiller / chargé de clientèle en Banque et Assurance, d’électricien BTP, maçon coffreur, plombier chauffagiste…

7Jours N°4056 _ 29 octobre 2020