Couverture du journal du 17/09/2021 Consulter le journal

Déconfinement le 19 mai : À Rennes, les terrasses gagnent de l’espace

La ville de Rennes autorise, sous conditions, les patrons de bars et de restaurants à agrandir leurs terrasses. Un dispositif encadré par une charte d’accompagnement élaborée par la ville et l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie d’Ille-et-Vilaine (UMIH 35).

Déconfinement 19 mai terrasse rennes

© 7J LM

Cela fait plus de six mois que nous sommes privés de bars et de restaurants. L’annonce de la réouverture des terrasses à partir du 19 mai est un soulagement pour tout le monde. Mais encore faut-il que les établissements possèdent une terrasse et d’une taille suffisante pour assurer un minimum de rentabilité.

« Plusieurs dizaines de créations de terrasses »

Pour aider les commerçants, la ville de Rennes les autorise à créer ou à agrandir des terrasses, comme c’était déjà le cas en 2020. Cette autorisation exceptionnelle est soutenue par une charte d’accompagnement qui détaille les possibilités offertes aux professionnels « les négociations se sont très bien passées avec la mairie, la charte est assez souple et permet à chacun de s’adapter », indique Pierre Clolus, patron de l’Ambassade à Rennes et élu à l’UMIH 35 « Notre souhait était que le maximum d’établissements puisse bénéficier d’une terrasse et grâce au dispositif plusieurs dizaines vont être créées ».

La charte permet d’encadrer les pratiques de chacun « l’année dernière, les choses se sont faites dans l’urgence, l’idée était de donner un cadre plus précis sur ce qu’il est possible ou non de faire » explique Pierre Clolus. Par exemple, il n’est pas autorisé de doubler sa surface de terrasse où de l’augmenter de plus de 10 % si sa taille est supérieure à 80 m2. « Le but est de privilégier au maximum les plus petits face au très gros » souligne l’élu à l’UMIH 35.

La charte précise également les conditions à respecter sur l’espace public comme le cheminement minimum d’1,40 m pour les piétons et personnes à mobilité réduite, l’accès des riverains aux entrées des immeubles et des commerces, l’accès des véhicules de secours et des véhicules de collecte, où encore les modalités pour s’agrandir sur des aires de stationnement.

Vers une extension des rues piétonnières ?

En lien avec les extensions de terrasses, la ville évoque la possibilité de piétonniser temporairement certaines rues sur des créneaux horaires et jours définis. Ce dispositif sera précisé par arrêté municipal pour chacune des rues concernées.

Un dispositif autorisé jusqu’au 31 octobre

Ce dispositif d’autorisation de création et d’extension des terrasses sera effectif jusqu’au 31 octobre 2021. Après cette date, les terrasses déjà existantes devront revenir sur leur emprise initiale. Les espaces temporaires autorisés seront rendus au domaine public avec retrait du mobilier et démontage des terrasses planchers en bois…