Couverture du journal du 15/10/2021 Consulter le journal

Delphine Corre, nouvelle présidente de EdTech Grand Ouest

Fédérer les acteurs de la formation sur le territoire et devenir un creuset pour expérimenter les méthodes d’apprentissage de demain. L’association née en 2019 veut faire du grand Ouest une terre remarquable en matière de EdTech. Une ambition portée haut par la nouvelle présidente, Delphine Corre.

Delphine Corre

Yannig Raffenel, aujourd’hui co-président de EdTech France, passe le flambeau de la présidence EdTech Grand Ouest à Delphine Corre © D.R.

Rassembler les acteurs du secteur, favoriser la co-élaboration de méthodes d’apprentissage innovantes. Devenir un lieu d’expérimentation grâce à un lab dédié où chacun pourra, hors des murs de son entreprise, prendre le temps d’expérimenter avec ses pairs, et faire ainsi émerger de nouvelles pratiques. En un an d’existence, le cluster EdTech Grand Ouest a convaincu une soixantaine d’acteurs de la formation et de l’apprentissage et une dizaine de partenaires de rejoindre le mouvement. Des entrepreneurs EdTech ainsi que des partenaires “engagés” (entreprises, indépendants, associations, institutions, établissements d’enseignement supérieur).

Il n’y a pas de filtres à l’entrée si ce n’est la volonté de faire bouger le monde de la formation

Delphine Corre

Delphine Corre © D.R.

« Notre enjeu c’est de faciliter les mises en relation de tous ces acteurs, d’aider à la mutualisation et à la mise en place d’expérimentations, » explique Delphine Corre. La nouvelle présidente qui succède à Yannig Raffenel précise « Nous ne sommes pas élitistes, il n’y a pas de filtres à l’entrée si ce n’est la volonté de faire bouger le monde de la formation ». L’assemblée générale du 16 février a d’ailleurs vu la concrétisation de quatre nouveaux partenariats : Audencia Nantes, Rennes School of business, Le Bâtiment CFA Bretagne et l’agence Voyelle où Delphine Corre est salariée.

EdTech Grand Ouest a été fondé en octobre 2019 par EdTech France et le Learning Show et est soutenu par le Conseil Régional de Bretagne. Yannig Raffenel, premier président du cluster en est à l’initiative.

 

Un future agora de la formation, un lieu de facilitation

EdTech Grand Ouest, c’est aussi un tiers lieu où les acteurs se rencontrent physiquement ou via un espace digital. Les adhérents enrichissent leurs pratiques, leurs connaissances par des webinaires, des évènements, des groupes de travail « Actuellement nous avons un groupe qui travaille sur les compétences métiers, un autre sur une cartographie du secteur de la formation sur le Grand Ouest », commente Delphine Corre. Une équipe lab est également chargée d’analyser les projets proposés par des entreprises, des collectivités, des institutions pour éventuellement les passer en expérimentation « C’est là un super terrain de jeu. Au quotidien les professionnels n’ont pas le temps d’expérimenter. Au lab on peut tester, expérimenter, se tromper », s’enthousiasme la présidente. « Nous allons lancer très prochainement deux nouvelles expérimentations avec nos partenaires. Un sujet sur la réalité virtuelle au service de la formation et une réflexion sur la période de covid. Sur ce dernier point il s’agit de tirer les enseignements des actions mises en place pendant la crise sanitaire et les points d’amélioration pour l’après.» Des sujets très concrets pour le cluster qui souhaite développer ces initiatives encore plus largement. L’association se donne également comme mission d’aider les acteurs à se fédérer pour répondre à des appels d’offres du gouvernement, de la Région et de certaines institutions.

Faire du Grand Ouest un territoire remarquable en termes de EdTech et de formation

EdTech Grand Ouest affiche de belles ambitions « L’idée c’est que le Grand Ouest devienne un territoire remarquable en termes de EdTech et de formation. » ambitionne la nouvelle présidente du cluster « que le Grand Ouest soit identifié comme un lieu à fortes compétences en matière d’innovation dans le secteur de la formation. Pour cela on travaille beaucoup avec la Région Bretagne et nous sommes en pourparlers avec la Région des Pays de la Loire ».

Territoire apprenant et inclusif

Autre sujet d’importance dans la feuille de route de la présidente du cluster : l’inclusion. « Notre premier enjeu est de travailler sur l’intégration des Edtech, au service des formations pour les porteurs de handicap, le digital pouvant être un facilitateur pour former ce public. » Une inclusion qui passe aussi par le développement de tiers lieux dédiés au développement des compétences dans les territoires les plus reculés. « L’enjeu est plus de développer l’accès à des formations que l’accès au numérique. Je pense que le numérique est un moyen mais pas une finalité », conclut Delphine Corre.

 

Delphine Corre

Delphine Corre est spécialisée dans le conseil digital auprès des entreprises. Après avoir officié dans différentes agences puis à la CCI, elle rejoint l’agence web Voyelle comme responsable du pôle formation en 2017. Le pôle de formation devient une entité à part en 2019, et Delphine Corre, sa directrice. Femme de réseau et très engagée dans les questions de formation, elle croise la route de Yannig Raffenel, rejoint le cluster EdTech Grand Ouest et prend la direction du collège organisme de formation. Elle succède aujourd’hui à Yannig Raffenel, ce dernier ayant rejoint EdTech France comme co-président.