Couverture du journal du 23/10/2020 Consulter le journal

Marine Bourgault, brodeuse d’art et designer textile, parfait sa stratégie digitale

Marine Bourgault est brodeuse d’art et designer textile. Elle est actuellement accompagnée par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat d’Ille-et-Vilaine (CMA 35) à travers un diagnostic numérique. L’objectif : obtenir les clés pour développer un site internet à son image.

Broderie aiguille : réalisation Marine Bourgault. © D.R.

Brodeuse depuis son enfance

Marine Bourgault

Marine Bourgault a toujours souhaité exercer un métier manuel. Depuis son plus jeune âge, elle est passionnée par l’art de la broderie. À l’âge de 12 ans, elle apprend le point de croix et se perfectionne au fil des années. Diplômée des Arts Appliqués et des Métiers d’Art, elle se lance dans l’aventure de l’entrepreneuriat en mars 2020. Créative, patiente et perfectionniste, elle crée des pièces uniques (objets décoratifs, accessoires) en alliant les techniques traditionnelles et les matériaux (verre, bois). Son souhait est de détourner la broderie et de lui donner une nouvelle image, dans l’air du temps. Elle collabore avec des artisans (maître verrier, ébéniste) afin de proposer des pièces d’art unique à des architectes, des décorateurs, mais aussi à des restaurateurs.

Un diagnostic numérique pour être à la pointe du digital

Au mois de juin, Marine Bourgault a participé à une réunion dédiée aux créateurs d’entreprise avec la CMA 35. Lors de ces réunions d’information, l’accent est mis sur l’enjeu de la transition numérique pour les entreprises artisanales. « À l’issue de cette réunion, j’ai échangé avec la personne spécialisée dans le numérique et j’ai pris mon premier rendez-vous pour un diagnostic », raconte Marine Bourgault. Le premier rendez-vous consiste à faire un état des lieux des supports numériques mis en place par l’artisan. « Pour ma part, j’ai un site internet et je suis présente sur Instagram et LinkedIn. Je suis consciente qu’il faut que je développe ces éléments pour obtenir des outils de communication à mon image » souligne Marine Bourgault. Tous les mois, la jeune femme se donne des objectifs en concertation avec son conseiller pour développer au mieux ses supports digitaux. « J’ai ajouté des extensions sur mon site internet, créé mon profil sur Google My Business.

J’améliore ainsi petit à petit mon référencement » explique Marine Bourgault. Dans les mois qui suivent, elle compte développer sa visibilité sur les réseaux sociaux. « C’est important pour moi de combiner la communication traditionnelle avec la communication digitale. Cela m’apporte plus de visibilité. De plus, je suis accompagnée par un expert qui me donne les clés dans mon développement numérique. Cela me rassure et me conforte dans mes choix », souligne-t-elle.

 

LE MOT DU PRÉSIDENT

« Les artisans d’art sont grandement impactés et fragilisés par cette crise sanitaire.
Au printemps et cet été, ils n’ont pu ni exposer ni être présents sur les marchés et les salons, comme les années précédentes. Renforcer sa stratégie digitale permet aux artisans d’être plus visibles, de se différencier et de garder le lien avec ses clients. » Philippe Plantin, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat d’Ille-et-Vilaine

 


LA TRANSITION NUMÉRIQUE

L es entreprises artisanales doivent aujourd’hui adopter une nouvelle stratégie de communication, en étant davantage présentes sur le web. Cette communication digitale permet d’entretenir et de développer les relations avec les clients, les fournisseurs et partenaires et de gagner en visibilité.

La CMA 35 accompagne les entreprises dans cette transition numérique en proposant un diagnostic numérique personnalisé. Ce diagnostic permet de faire un état des lieux des outils numériques utilisés par l’entreprise ; l’objectif étant d’apporter des axes d’améliorations. Les artisans peuvent aussi bénéficier de coaching individualisé, dont le but est de donner les clés afin de pouvoir maîtriser les outils digitaux. Enfin, des formations collectives sont aussi proposées sur différentes thématiques : site internet, référencement, réseaux sociaux, etc.