Couverture du journal du 19/04/2024 Le nouveau magazine

Femmes du BTP : un réseau pour ne pas rester isolées

Créé il y a près de 40 ans par la FFB, le réseau des Femmes du Bâtiment compte plus de 3 000 membres en France répartis sur 94 groupes départementaux. Focus sur le groupe bretillien, qui affiche un dynamisme reconnu au niveau national.

Le groupe Femmes du BTP 35 à Strasbourg le 30 juin dernier. ©FFB35

Le groupe Femmes du BTP 35 à Strasbourg le 30 juin dernier. ©FFB35

A l’origine, ces groupes ont permis d’aider les femmes d’artisans à obtenir un statut, à rompre l’isolement. Aujourd’hui, ils rassemblent plus largement des dirigeantes, co-gérantes, conjointes d’artisan, assistantes de petites ou moyennes entreprises du bâtiment qui ont en commun d’avoir en charge la partie administrative et financière, la paie, les ressources humaines, la communication, ou encore l’accueil client.
« Evoluant dans des PME ou TPE, les membres du groupe apprécient d’échanger avec leurs homologues sur leurs expériences et leurs bonnes pratiques. Nous nous réunissons chaque mois avec un thème que nous avons choisi, en lien avec l’actualité, une nouvelle loi, une problématique commune ou de nouvelles démarches qu’il faut appréhender », explique Chrystèle Gallenne, responsable RH chez Alu Rennais, déléguée du groupe femmes du Bâtiment 35.

Au-delà des réunions, elles se retrouvent pour des formations au développement personnel, des visites d’entreprises, des évènements régionaux et nationaux…. Le 30 juin dernier, elles étaient 400 femmes du BTP venues de toute la France (dont 32 d’Ille-et-Vilaine, la plus grosse délégation) à participer à la 8e édition des Sensation’Elles du BTP, un rallye connecté dans le centre historique de Strasbourg. Elles ont marché jusqu’à 20 km au cœur de la ville pour en découvrir le patrimoine bâti et relever 25 défis liés aux chantiers et à leurs innovations.
« Ce type d’évènement nous permet d’échanger avec d’autres régions, c’est très enrichissant, et surtout ça crée beaucoup de lien entre nous, au fur et à mesure des années. » Soutenu et accompagné par la FFB, ce réseau se développe continuellement. « Nous accueillons une ou deux nouvelles personnes, quasiment chaque mois, car les sujets abordés sont utiles aux entreprises », précise Anne Jaguelin, en charge de l’animation du groupe au sein de la FFB 35.

=> Prochain rendez-vous le jeudi 14 septembre à la Maison du Bâtiment à Rennes, pour définir les thèmes et rencontres de l’année à venir, et aussi échanger avec Jean-Michel Galle, nouveau président de la FFB 35.